Le ministre du PCN, Nawab Malik, qualifie l’affaire de drogue d’Aryan Khan de « fausse », selon le NCB de « tribunal trompeur »

Qualifiant les mesures prises par le Bureau de contrôle des stupéfiants (BNC) dans l’affaire de drogue d’Aryan Khan de « fausses », le ministre du Maharashtra Nawab Malik a affirmé mercredi que l’agence induit en erreur le tribunal spécial des stupéfiants et des substances psychotropes (NDPS) de Mumbai.

Réagissant au rejet des demandes de libération sous caution d’Aryan Khan, d’Arbaaz Merchant et de Munmun Dhamecha pour leur implication présumée dans l’affaire du parti de la drogue de croisière, Malik a déclaré : « Toutes les actions de la BCN étaient fausses. Et je suis toujours catégorique à ce sujet. Non de la drogue a été trouvée sur la croisière. Toute cette action est fausse. Le BCN essaie de les terroriser à Mumbai. »

« Le BCN induit le tribunal en erreur. Mais tout cela deviendra clair à l’avenir », a-t-il ajouté.

Le tribunal des stupéfiants spéciaux et des substances psychotropes (NDPS) de Mumbai a rejeté mercredi les demandes de mise en liberté sous caution d’Aryan Khan, Arbaaz Merchant et Munmun Dhamecha pour leur implication présumée dans l’affaire du parti des drogues de croisière. La demande de mise en liberté sous caution d’Aryan Khan a été présentée devant le juge de session supplémentaire VV Patil du tribunal spécial du NDPS dans la salle d’audience numéro 44, le tribunal civil et des sessions de la ville de Mumbai.

Après le revers majeur, l’équipe juridique d’Aryan Khan a demandé à la Haute Cour de Bombay de demander une libération sous caution pour l’enfant vedette.

Le tribunal des stupéfiants spéciaux et des substances psychotropes (NDPS) a rendu le verdict le 20 octobre après avoir réservé l’ordonnance sur le plaidoyer de libération sous caution d’Aryan le 14 octobre. Aryan Khan a été incarcéré à la prison d’Arthur Road à Mumbai pour son implication présumée dans une drogue illégale. l’affaire et y restera jusqu’à la prochaine audience de l’affaire.

L’équipe du NCB a arrêté une prétendue fête de la drogue sur un bateau de croisière qui se rendait à Goa en pleine mer le 2 octobre. Un total de 20 personnes, dont deux ressortissants nigérians, ont été arrêtés jusqu’à présent dans l’affaire liée à la saisie de drogue à la suite d’un raid lors d’une fête sur un bateau de croisière au large de la côte de Mumbai le 2 octobre.

(Avec les entrées de l’ANI)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *