Le Mexique voit du faux molnupiravir, 1 semaine après l’approbation du médicament

Le gouvernement mexicain a approuvé la semaine dernière le molnupiravir de Merck pour une utilisation chez les adultes atteints de COVID-19 et « à haut risque de complications ». Vendredi, l’agence a approuvé une deuxième pilule, Paxlovid, de Pfizer, à utiliser sur les patients adultes « à risque de complications ».

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.