Le mégayacht de 90 millions de livres sterling de Poutine change de nom pour “Killer Whale” et fuit le port près des pays de l’OTAN après sa menace nucléaire

Le mégayacht de 90 millions de livres sterling de VLADIMIR Poutine a fui Kaliningrad après que le dictateur a menacé d’utiliser des armes nucléaires en Ukraine – et a changé son nom en “Killer Whale”.

Le manoir flottant, anciennement appelé Graceful, a été vu pour la dernière fois en direction de Saint-Pétersbourg après avoir quitté son port dans la province russe prise en sandwich entre la Pologne et la Lituanie.

Le superyacht de Poutine a fui un port près des pays de l’OTAN après que le tyran russe ait proféré une menace nucléaire contre l’Ukraine1 crédit
Le bateau de luxe, évalué à 90 millions de livres sterling, a changé son nom en «Killer Whale»

Le bateau de luxe, évalué à 90 millions de livres sterling, a changé son nom en «Killer Whale»

Les images montrent que le navire de 270 pieds a été renommé Kocatka, le russe pour l’épaulard.

Il était amarré dans l’oblast de Kaliningrad depuis qu’il avait échappé aux sanctions en quittant un chantier naval allemand quelques jours avant l’invasion de l’Ukraine par Mad Vlad en février.

On pense que le navire a éteint ses transpondeurs AIS, ce qui signifie qu’il ne peut pas être suivi

Parmi les luxes du yacht, il y a une piscine qui peut être transformée en piste de danse et en théâtre, un piano à queue et un bar à cocktails.

Craint que l'Allemagne n'ait pas assez d'essence pour incinérer ses morts en pleine crise énergétique
Cinq façons effrayantes pour Poutine de tirer une bombe nucléaire… du test de Poséidon à l'explosion de la mer Noire

L’autre yacht de Poutine, le Scheherazade de 500 millions de livres sterling, qui aurait été un cadeau de Noël en 2014, est saisi en Italie et est maintenant sous pavillon malaisien.

Pendant ce temps, la chaîne de télévision de propagande de Poutine a diffusé un segment terrifiant « en prévision d’un conflit nucléaire ».

La séquence inquiétante, qui a été diffusée par le radiodiffuseur pro-Kremlin NTV, a montré des explosions nucléaires et les conséquences “Armageddon” des explosions.

NTV appartient au géant de l’énergie Gazprom, qui a publié le mois dernier une vidéo de l’Europe “mort de froid” sans gaz russe dans le but de narguer les puissances occidentales.

Poutine a semblé suggérer qu'il serait prêt à utiliser son arsenal nucléaire contre l'Ukraine

Poutine a semblé suggérer qu’il serait prêt à utiliser son arsenal nucléaire contre l’UkraineCrédit : AP
La séquence effrayante de NTV montre un énorme nuage de champignons

La séquence effrayante de NTV montre un énorme nuage de champignons1 crédit : East2West