Le mauvais père et la belle-mère qui ont tué Arthur Labinjo-Hughes méritent de mourir derrière les barreaux

L’héritage d’Arthur

LES peines infligées au père et à la belle-mère qui ont torturé et tué Arthur Labinjo-Hughes, six ans, étaient trop courtes – une opinion apparemment partagée par tout le pays, à l’exception du juge qui les a imposées.

Aucune peine de prison ne peut racheter la vie que le couple insensible a volée à Arthur, ni la « brutalité inimaginable » qu’ils ont infligée au cours de sa courte vie.

Aucune peine de prison ne peut expier la durée de vie que le couple insensible a volée à ArthurCrédit : PA
Il est dommage que la nouvelle loi arrive trop tard pour affecter les répulsifs Emma Tustin et Thomas Hughes

Il est dommage que la nouvelle loi arrive trop tard pour affecter les répulsifs Emma Tustin et Thomas HughesCrédit : Instagram

Mais ils méritent de mourir derrière les barreaux.

Ainsi, la décision du gouvernement de faire des peines à perpétuité le point de départ du meurtre prémédité d’un enfant correspond au désir de justice du public.

Il est dommage que la nouvelle loi arrive trop tard pour affecter les répulsifs Emma Tustin et Thomas Hughes, mais nous espérons que les pouvoirs existants seront utilisés pour au moins chercher à étendre leurs tarifs.

C’est une vérité douloureuse qu’il ne sera jamais possible d’empêcher une telle tragédie.

Mais nous pouvons garantir que les malfaiteurs languissent dans une cellule pour le reste de leurs jours.

Pincée de Om

Les MINISTRES ont agi plus rapidement sur Omicron que sur les variantes précédentes, imposant au double les restrictions sur les voyages en provenance de l’étranger.

C’était encore trop lent pour le capitaine Hindsight Keir Starmer, bien sûr.

C'était encore trop lent pour le capitaine Hindsight Keir Starmer, bien sûr

C’était encore trop lent pour le capitaine Hindsight Keir Starmer, bien sûrCrédit : Getty

Pendant ce temps, l’industrie du voyage est furieuse de l’ajout du Nigeria à la liste rouge.

En d’autres termes, le Premier ministre allait être damné quoi qu’il fasse.

Le prix de l’attaque la plus ridicule revient au secrétaire général de l’ONU et au haut-commissaire nigérian à Londres qui, avec des insinuations à peine voilées de racisme envers l’Afrique, ont surnommé les restrictions « l’apartheid des voyages ».

L’argument fragile est que, comme il existe déjà des cas Omicron au Royaume-Uni, il est inutile d’éviter d’en importer davantage.

Mais ce n’est pas parce qu’un renard entre dans le poulailler que vous devez tenir la porte ouverte pour le second.

Retarder la propagation d’Omicron permet de gagner du temps pour évaluer sa menace, avec moins de risque d’annuler à nouveau Noël pour la majorité.

Si les premiers signes d’atténuation sont confirmés, nous pouvons abandonner les restrictions aussi rapidement que nous les avons introduites.

Orage drainé

La TEMPÊTE Barra devrait déferler aujourd’hui, alors même que certaines parties du Royaume-Uni sont encore sous le choc des dégâts causés par la tempête Arwen.

Rien de plus que les 1 600 ménages du Nord-Est qui ont enduré hier un dixième jour sans électricité.

Loin de profiter au maximum du calme entre les tempêtes, Northern Powergrid est accusé de garder les résidents dans le noir dans tous les sens, sans même prendre la peine de donner des mises à jour appropriées.

Le désespoir des habitants est palpable et le secrétaire à l’Énergie, Kwasi Kwarteng, a raison de qualifier les retards de « totalement inacceptables ».

Mais alors que sa promesse d’un examen des performances pathétiques des entreprises d’électricité peut éventuellement porter ses fruits, ce désastre est réel.

Il doit leur demander des comptes maintenant pour éviter que calamité ne s’accumule en catastrophe.

Le secrétaire à l’Éducation Nadhim Zahawi fait une déclaration sur le cas d’Arthur Labinjo-Hughes

Nous payons pour vos histoires !

Avez-vous une histoire pour le bureau des nouvelles du Sun ?

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.