Skip to content

Ariana Lindquist | Bloomberg | Getty Images

Les détaillants ne sont pas les seuls à avoir du mal à payer les factures.

Le plus grand centre commercial du pays, The Mall of America, a manqué deux mois de paiements sur son prêt hypothécaire de 1,4 milliard de dollars, signe de combien les propriétaires d'immeubles commerciaux sont sous le choc pendant la pandémie de coronavirus.

Le centre commercial, exploité par les développeurs privés Triple Five Group, a ignoré les paiements hypothécaires en avril et mai, selon Trepp, une société de recherche basée à New York qui suit le marché des titres adossés à des créances hypothécaires commerciales, ou CMBS.

Un porte-parole de Triple Five Group n'a pas immédiatement répondu à la demande de commentaires de CNBC.

Mall of America a fermé ses portes à cause de la crise de Covid-19 le 17 mars. Il a maintenant notifié Wells Fargo, le maître réparateur qui supervise son hypothèque, des "difficultés" auxquelles il est confronté. Mais il n'est pas clair si Triple Five Group demandera l'abstention de son prêt.

Mall of America, situé à Bloomington, Minnesota, prévoit de rouvrir ses magasins de détail le 1er juin, selon son site Web.

"À côté des propriétaires d'hôtels, les détaillants ont été les plus durement touchés par la crise de Covid-19", a déclaré à CNBC Manus Clancy, directeur général principal de Trepp. "Le pourcentage des prêts aux particuliers en souffrance a déjà dépassé le pourcentage le plus élevé atteint pendant la crise financière et pourrait être en hausse."

Le propriétaire du Mall of America et d'American Dream, Triple Five Group, avait précédemment déclaré à CNBC qu'il était préoccupé par le fait que certains de ses locataires ne paient pas de loyer, ce qui entraverait sa capacité à effectuer des versements hypothécaires.

Le co-PDG d'American Dream, Don Ghermezian, a déclaré à CNBC dans une interview début avril: "La difficulté que nous traversons maintenant … si les locataires ne veulent pas payer de loyer, ma réponse est:" Je dois payer une hypothèque. J'ai emprunté de l'argent. Je dois rembourser mes prêteurs. ""

S'il n'y a pas plus d'aide à venir du gouvernement fédéral sur ce front, "de nombreux centres commerciaux se retrouveront en défaut de paiement car ils ne pourront pas faire de paiements hypothécaires à l'avenir", avait-il déclaré à l'époque.

Mall of America n'est pas non plus seul dans ce scénario. Un certain nombre de centres commerciaux manquent de paiements hypothécaires, en particulier ceux du marché CMBS.

Au début de cette semaine, Trepp a déclaré que le pourcentage de prêts CMBS classés comme étant en souffrance depuis 30 jours ou plus pour le secteur du détail était de 10%. Et ces prêts dans un délai de grâce, ce qui signifie qu'un paiement pourrait toujours être effectué, était de 13,6%, a déclaré Trepp.

"Nous commençons à voir des abstentions arriver", a déclaré Clancy.

Le FT a d'abord rendu compte de la délinquance du Mall of America.