Skip to content
Le lutteur ouzbek Taymazov privé de la médaille d'or à Londres 2012

DOSSIER DE PHOTO: Artur Taymazov, d'Ouzbékistan, célèbre la victoire sur le boss géant Davit Modzmanashvili lors de la finale de la lutte masculine de 120 kg en lutte libre au site ExCel des Jeux olympiques de Londres, le 11 août 2012. REUTERS / Suhaib Salem

LONDRES (Reuters) – Le lutteur de style libre ouzbek Artur Taymazov a été déchu de sa médaille d'or aux Jeux olympiques de Londres 2012 après une nouvelle analyse des échantillons stockés, a annoncé mardi le Comité international olympique (CIO).

Taymazov, dont l'or a été remporté en 2017 en 2017 après un nouvel essai d'échantillons prélevés lors des Jeux de Beijing, est le 60e athlète à être disqualifié des Jeux olympiques de Londres après l'événement.

Seuls neuf athlètes ont été soumis à des contrôles antidopage lors de ces Jeux.

Le CIO a déclaré que Taymazov, vainqueur de la catégorie libre dans la catégorie 120kg or à trois matches consécutifs, a été disqualifié des résultats à la suite d’un test positif pour la substance interdite, la déshydrochlorométhyltestostérone (turinabol oral).

L'Ouzbékistan d'origine russe a reçu l'ordre de rendre la médaille de Londres. Il a également remporté l’or à Athènes en 2004 et l’argent à 130 kg à Sydney en 2000.

Sa médaille d’or à Londres en avait fait le meilleur compétiteur de ski acrobatique de l’histoire olympique.

Le médaillé d’argent des 120 kg de Londres 2012, le Géorgien Davit Modzmanashvili, a été déchu de cette médaille en janvier de cette année après une nouvelle analyse également positive pour le turinabol par voie orale.

La réanalyse des échantillons de 2012 se poursuivra cette année avant que le délai de prescription ne soit atteint d’ici 2020.

Rapport par Alan Baldwin, édité par Toby Davis

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *