Skip to content

(Reuters) – Le lancement de Walt Disney’s (DIS.N) Les services de streaming en France seront retardés de deux semaines à la demande du gouvernement français, a indiqué samedi la société dans un communiqué.

Disney + devrait être lancé au Royaume-Uni et dans la plupart des principaux marchés européens le 24 mars. Cependant, selon le communiqué, les abonnés européens recevront une qualité vidéo temporairement dégradée.

Anticipant une demande accrue des consommateurs, la société met en place des mesures pour "réduire notre utilisation globale de la bande passante d'au moins 25% sur tous les marchés qui lanceront Disney + le 24 mars", a déclaré Kevin Mayer, responsable des activités Disney Direct-to-consumer et International.

Selon le communiqué, Disney avait accepté une demande de l'Union européenne pour des fournisseurs de streaming vidéo pour "assurer le bon fonctionnement de l'infrastructure à large bande".

YouTube, propriété d'Alphabet Inc (GOOGL.O), Amazon Inc (AMZN.O) Prime vidéo et Netflix (NFLX.O) avait précédemment déclaré qu'ils sacrifieraient la qualité de la diffusion en continu dans l'Union européenne pour éviter les embouteillages en ligne alors que des dizaines de millions de personnes restent à l'intérieur et passent au travail à domicile.

La demande aux entreprises a été faite par le commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton pour assurer le bon fonctionnement de l'infrastructure haut débit.

Rapports d'Aishwarya Nair et de Kanishka Singh à Bengaluru; Montage par Daniel Wallis et Chris Reese

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.