Skip to content
Le Kremlin dit que l'accord S-400 avec la Turquie envisage un transfert partiel de technologies: Ifax

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, attend la cérémonie de bienvenue du président russe Vladimir Poutine et du président kirghize Sooronbay Jeenbekov à Bichkek (Kirghizistan) le 28 mars 2019. REUTERS / Maxim Shemetov

MOSCOU (Reuters) – L'accord entre Moscou et Ankara, aux termes duquel la Russie fournirait des systèmes de défense antimissile S-400 à la Turquie, envisage un transfert partiel des technologies, a annoncé samedi le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov, a rapporté l'agence de presse Interfax.

La Turquie a déclaré plus tôt que son projet d’achat de systèmes russes S-400 n’avait pas échoué, malgré l’opposition des États-Unis, et que le président Donald Trump avait exprimé sa compréhension de la décision, sans toutefois exclure de sanctions.

Reportage d'Andrey Ostroukh; Édité par Edmund Blair

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *