Skip to content

NAIROBI (Reuters) – L'autorité kenyane d'athlétisme a ordonné mercredi la fermeture des camps d'entraînement et des clubs en raison de l'épidémie de coronavirus, une mesure qui menace la capacité des athlètes du pays à se préparer pour les Jeux olympiques qui doivent commencer en juillet.

Le Kenya ordonne la fermeture des camps d'entraînement et des clubs en raison des inquiétudes liées au coronavirus

Bernard Ouma, l'entraîneur de Timothy Cheruiyot sourit lors d'une interview avec Reuters au club d'athlétisme Rongai dans le comté de Kajiado, au Kenya. 20 novembre 2019. Photo prise le 20 novembre 2019. REUTERS / Njeri Mwangi

L'annonce d'Athlétisme Kenya fait suite à l'édit de la semaine dernière interdisant aux athlètes de se rendre à des événements internationaux.

"Tous les camps et clubs d'entraînement d'athlétisme devraient rester fermés jusqu'à nouvel ordre", a indiqué le corps dans un communiqué. «Il est conseillé aux athlètes de continuer à s'entraîner individuellement et les entraîneurs sont encouragés à continuer de surveiller les athlètes individuellement.»

Les événements sportifs à travers le monde sont suspendus ou annulés entièrement alors que les pays s'efforcent de contenir la propagation du virus, qui a infecté plus de 196 000 personnes et fait plus de 7 800 morts.

Bernard Ouma, qui entraîne Timothy Cheruiyot, champion du monde du 1500m, a déclaré à Reuters qu'ils avaient décidé de minimiser l'entraînement de groupe avant l'annonce mercredi.

«Nous avons décidé de casser le camp, alors les gars s'entraînent seuls. Mais je surveille le travail », a déclaré Ouma, qui dirige le Rongai Athletics Club, situé à la périphérie de Nairobi, et entraîne également Elijah Manangoi, champion du monde du 1500 m en 2017.

On craint de plus en plus que l'épidémie ne frappe les Jeux olympiques de Tokyo. Le Japon a déclaré mercredi qu'il ne préparait aucun report des Jeux, insistant sur le fait qu'il prévoyait d'accueillir l'événement comme prévu malgré la propagation mondiale du virus.

«J'espère que les Jeux olympiques seront là, peut-être pas aussi. Mais nous nous préparons individuellement, mon travail consiste à surveiller ce qui se passe », a déclaré Ouma.

"C'est difficile pour tout le monde, nous traversons une période difficile", a-t-il ajouté. "Nous ne participons pas aux Jeux olympiques (sans être prêts) et nous ne sommes pas en forme … tout le monde se bat contre le dilemme (de) ce qui se passera demain."

Athlétisme Kenya a déclaré mercredi qu'il interrompait les réunions physiques pour le mois prochain et a exhorté les athlètes qui avaient voyagé à l'extérieur du pays au cours des deux dernières semaines à se mettre en quarantaine.

Les Championnats d'Afrique de Cross Country prévus le 8 avril au Togo ont également été reportés sans nouvelle date fixée.

Reportage par Omar Mohammed; Montage par Christian Radnedge

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.