Le journaliste criminel néerlandais Peter.  R. de Vries meurt d’une balle dans la tête


Malgré des menaces de mort régulières, le journaliste néerlandais ne vivait pas dans la peur.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.