Skip to content

TOKYO (Reuters) – Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a levé l'état d'urgence dans une grande partie du pays jeudi, mais a déclaré que les plus grands centres urbains de Tokyo et d'Osaka resteront soumis à des restrictions jusqu'à ce qu'il y ait un confinement convaincant du nouveau coronavirus.

Abe a annoncé la levée de l'urgence dans 39 des 47 préfectures du Japon, alors que le pays s'efforce d'équilibrer les dommages à l'économie dus à des fermetures prolongées et la nécessité d'endiguer la propagation du coronavirus.

Rapport d'Antoni Slodkowski; Montage par Alex Richardson

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.