Le groupe Air France-KLM perd 7,1 milliards d’euros en 2020 dans le chaos des voyages COVID-19

Air France et KLM ont perdu 7,1 milliards d’euros de revenus nets au milieu de la pandémie mondiale qui a anéanti les voyages internationaux.

Le nombre de passagers en 2020 a chuté de 67%, a déclaré la compagnie aérienne française et néerlandaise dans un communiqué, et les revenus ont chuté de 59% par rapport à l’année précédente.

Le PDG Benjamin Smith a déclaré que «2020 a mis le groupe Air France-KLM à l’épreuve de la crise la plus grave jamais connue dans le secteur du transport aérien».

Smith a déclaré que le soutien de l’État des gouvernements français et néerlandais avait considérablement aidé l’entreprise.

Nicholas Hirst, correspondant en chef de la concurrence européenne chez MLex, une organisation d’analyse et d’analyse du marché, a déclaré à Euronews que les gouvernements sont déterminés à aider les entreprises à traverser la crise.

« Fondamentalement, nous voyons des milliards et des milliards d’euros de prêts, de subventions et de liquidités versés aux compagnies aériennes en Europe, bien sûr, cela n’a pas été distribué de manière égale à périmètre constant. »

Les restrictions de voyage introduites en France et aux Pays-Bas après les vacances de Noël n’ont pas aidé l’entreprise au premier trimestre 2021.

« Nous commençons 2021 avec impatience que cette année connaisse une reprise du trafic dès que la vaccination sera déployée à grande échelle et que les frontières rouvriront à nouveau », a déclaré Smith.