Actualité culturelle | News 24

Le gouvernement doit améliorer le climat de l’investissement locatif et subventionner les locataires

Le milieu manquant est toujours porté disparu, le 25 mai

Si le revenu canadien moyen est d’environ 60 000 $, alors la plupart recherchent une location de logement abordable : un appartement.

Tous ces nouveaux logements que nous construisons sont inabordables pour le Canadien moyen.

Même les loyers des appartements sont trop chers.

Nous imputons le problème aux investisseurs locatifs. Quand allons-nous entendre ce groupe? Peut-être que le contrôle des prix de location, l’incapacité d’expulser les locataires qui refusent de payer (COVID-19 ans) et le fait de devoir constamment réparer les logements endommagés ont quelque chose à voir avec le choix des investisseurs de construire des logements vendables, et non des locations.

Tous les paliers de gouvernement devront s’impliquer davantage pour améliorer le climat de l’investissement locatif et subventionner ceux dont les revenus sont trop faibles pour se payer un logement de base.