Le géant pétrolier Aramco annonce un premier trimestre record alors que les prix du pétrole montent en flèche

Le logo Saudi Aramco est photographié à l’installation pétrolière d’Abqaiq, en Arabie saoudite, le 12 octobre 2019.

Maxime Chemetov | Reuter

Le géant pétrolier Aramco a annoncé dimanche un bond de plus de 80% de son bénéfice net, dépassant les attentes des analystes et établissant un nouveau record de bénéfices trimestriels depuis son introduction en bourse.

Le géant saoudien a déclaré que son bénéfice net avait augmenté de 82% pour atteindre 39,5 milliards de dollars au cours des trois premiers mois de l’année, contre 21,7 milliards de dollars sur la même période l’an dernier. Les analystes interrogés par Reuters avaient prévu un bénéfice net de 38,5 milliards de dollars.

Le trimestre record pour Aramco intervient au milieu d’un trimestre remarquable pour Big Oil, qui bénéficie d’une forte hausse des prix du pétrole et du gaz. Aramco a déclaré que ses bénéfices étaient tirés par la hausse des prix du pétrole brut, la hausse des volumes vendus et l’amélioration des marges en aval.

“Au cours du premier trimestre, notre expansion stratégique en aval a encore progressé en Asie et en Europe, et nous continuons à développer des opportunités qui complètent nos objectifs de croissance”, a déclaré dimanche le président et chef de la direction d’Aramco, Amin Nasser, dans la publication des résultats.

“Dans le contexte d’une volatilité accrue des marchés mondiaux, nous restons concentrés sur la satisfaction de la demande mondiale en énergie fiable, abordable et de plus en plus durable.”

Avec une capitalisation boursière d’environ 2,43 billions de dollars mercredi, Aramco a dépassé la semaine dernière Apple en tant que société la plus précieuse au monde.

Ceci est une nouvelle de dernière heure et sera mis à jour sous peu.