Skip to content

(Reuters) – Le football européen, actuellement au point mort en raison du coronavirus, se concentre sur un redémarrage en juillet et août, les clubs et les ligues étant informés que l'arrêt des compétitions devrait "vraiment être le dernier recours".

L'UEFA, l'Association européenne des clubs et le groupe de coordination des ligues européennes ont envoyé jeudi une lettre conjointe à leurs membres déclarant qu'il était "d'une importance capitale" que les compétitions, y compris les ligues nationales, soient décidées sur le terrain.

La lettre, vue par Reuters, a été envoyée quelques heures après que la ligue belge ait abandonné la saison et proclamé le Club de Bruges champion. Il y a également eu des appels de clubs aux Pays-Bas et en Italie pour que ces ligues respectives soient annulées.

Cependant, la lettre indiquait que deux groupes de travail mis en place par l'UEFA – qui a accepté de reporter son tournoi phare Euro 2020 à l'année prochaine – travaillaient sur des moyens de prolonger la saison en cours au-delà de la fin officielle du 30 juin. Il devrait donner plus de détails à la mi-mai.

La lettre indiquait que les groupes de travail «se concentraient sur des scénarios couvrant les mois de juillet et août, y compris la possibilité que les compétitions de l'UEFA recommencent après l'achèvement des ligues nationales».

Il a déclaré qu'une gestion conjointe des calendriers était nécessaire pour coordonner la fin de la saison en cours avec le début de la nouvelle "qui pourrait être en partie affectée en raison de la surcharge."

Il a également appelé les ligues d'Europe à travailler ensemble.

"Seul un effort coordonné extraordinaire de tous les organisateurs de compétitions peut aider le football européen à sortir de la crise, recouvrant pleinement son principal atout, les compétitions", a-t-il déclaré.

Il a ajouté: «L'arrêt des compétitions devrait vraiment être le dernier recours après avoir reconnu qu'aucune alternative de calendrier ne permettrait de conclure la saison.

"Nous sommes convaincus que le football pourra redémarrer dans les mois à venir – avec des conditions qui seront dictées par les autorités publiques – et pensons que toute décision d'abandonner les compétitions nationales est, à ce stade, prématurée et non justifiée."

Il semble suggérer que, lorsque les compétitions ne se terminent pas sur le terrain, les clubs impliqués pourraient ne pas se qualifier pour les compétitions européennes la saison prochaine.

"Puisque la participation aux compétitions interclubs de l'UEFA est déterminée par le résultat sportif obtenu à l'issue d'une compétition nationale complète, une résiliation prématurée jetterait des doutes sur le respect de cette condition", a-t-il déclaré.

Il a ajouté que l'UEFA se réserve le droit "d'évaluer le droit des clubs" à participer à la Ligue des champions et à la Ligue Europa.

Écriture de Brian Homewood; Montage par Christian Radnedge

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.