Skip to content

BAGDAD (Reuters) – Le fils du haut dignitaire religieux chiite irakien était là pour accueillir le cortège funèbre du commandant militaire iranien Qassem Soleimani et du chef de la milice irakienne Abu Mahdi al-Muhandis dans la ville sainte chiite de Najaf, a annoncé la télévision nationale. Samedi.

"Mohammed Redha al-Sistani reçoit les corps des martyrs … à Najaf", a déclaré la télévision d'Etat.

Mohamed Redha est le fils du grand religieux chiite du pays, le grand ayatollah Ali al-Sistani.

Un cortège transportant les corps de Soleimani, de Muhandis et d'autres Irakiens tués lors d'une frappe américaine s'est déplacé samedi de Bagdad vers la ville sainte chiite de Kerbala et est finalement arrivé à Nadjaf.

Reportage d'Ahmed Aboulenein; Montage par Maha El Dahan

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *