Le fils de Shah Rukh Khan, Aryan Khan, a refusé la libération sous caution dans une affaire de drogue, Bollywood qualifie cela de « scandaleux » ! | Nouvelles des gens

New Delhi: Aryan Khan, le fils de la superstar Shah Rukh Khan, s’est vu refuser la libération sous caution dans l’affaire de drogue par le tribunal spécial du NDPS de Mumbai mercredi. La demande de mise en liberté sous caution des trois accusés, dont Aryan, Arbaaz Merchant et Munmun Dhamecha, a été rejetée dans le cadre de l’affaire de la drogue lors d’une soirée de croisière.

Peu de temps après le la caution a été refusée, les médias sociaux ont éclaté de réactions avec de nombreuses stars de Bollywood le claquer. Le cinéaste Rahul Dholakia, qui a réalisé SRK à Raees a écrit : scandaleux !!! Vous dites qu’il y a une connexion « possible » à sa raquette « internationale » basée sur le chat « WhatsApp » récupéré de son téléphone, que vous avez confisqué sur un « buste » où il « n’avait rien » ? Et vous pêchez depuis des jours et encore rien trouvé ? #FreeAryanKhan

Hansal Mehta a écrit : La parodie continue. L’épreuve continue. Déchirant.

D’autres stars de Bollywood ont également exprimé leur déception :

Le juge spécial VV Patil, désigné pour entendre les affaires liées à la loi sur les stupéfiants et les substances psychotropes (NDPS), a rejeté les demandes de libération sous caution d’Aryan Khan, de son ami Arbaaz Merchant et du mannequin Munmun Dhamecha.

Aryan Khan, Merchant et Dhamecha ont été arrêtés par le Bureau de contrôle des stupéfiants (BNC) le 3 octobre pour complot présumé, possession, consommation, achat et trafic de drogue. Le trio est actuellement en détention judiciaire. Alors qu’Aryan Khan et Merchant sont hébergés à la prison d’Arthur Road à Mumbai, Dhamecha est hébergé à la prison pour femmes de Byculla ici.

Aryan Khan et d’autres accusés dans l’affaire ont été classés pour des infractions en vertu des articles 8 (c), 20 (b), 27, 28, 29 et 35 de la loi NDPS, selon la PTI.

Sur la base d’une information selon laquelle une soirée rave était prévue sur un bateau de croisière, une équipe du NCB a perquisitionné la croisière à destination de Goa le 2 octobre au soir et aurait saisi de la drogue. Plusieurs personnes, dont Aryan Khan, Arbaaz Merchant et Munmun Dhamecha, ont été arrêtées.

Le BCN a arrêté jusqu’à présent 20 personnes dans le cadre de l’affaire des drogues de la fête de la croisière, dont 18 hommes et 2 femmes – tous logés dans des casernes de prison séparées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *