Le directeur de l’émission des Jeux olympiques de Tokyo LICENCIÉ à la veille de la cérémonie d’ouverture à cause d’une « blague sur l’Holocauste » vieille de plusieurs décennies

Le président du comité d’organisation olympique, Seiko Hashimoto, a annoncé cette décision lors d’une conférence de presse jeudi, affirmant que Kobayashi avait été licencié et que les responsables entreprendraient une enquête de dernière minute « revoir » des cérémonies d’ouverture et de clôture, toutes deux censées être dirigées par le comédien.

« Nous avons remarqué que M. Kobayashi a utilisé des commentaires qui se sont moqués d’un fait tragique de l’histoire dans sa performance passée », Hashimoto a déclaré, mais a ajouté qu’elle ne démissionnerait pas à cause du scandale.

La blague controversée qui a fait plonger Kobayashi dans l’eau chaude est survenue lors d’un sketch joué avec son duo comique, les Ramens, où il aurait fait une remarque désinvolte sur le fait de jouer à un « jeu » de l’Holocauste, bien que certains internautes parlant couramment le japonais aient contesté le contexte exact. du bâillon.

Le Centre Simon Wiesenthal, un groupe de défense des droits juifs, a condamné Kobayashi pour cette plaisanterie vieille de deux décennies, affirmant « Toute association de cette personne aux Jeux olympiques de Tokyo insulterait la mémoire de six millions de Juifs et tournerait en dérision cruelle les Jeux paralympiques. »

Toute personne, aussi créative soit-elle, n’a pas le droit de se moquer des victimes du génocide nazi.

Le comédien n’est pas le premier membre du personnel olympique sur le billot. En mars, le directeur créatif des jeux, Hiroshi Sasaki, a démissionné après avoir suggéré qu’un artiste de grande taille qui se produirait lors de la cérémonie d’ouverture pourrait apparaître dans des oreilles de porc, l’appelant une « Cochon olympique ». Plus tôt cette semaine, le compositeur japonais Keigo Oyamada, qui a été sollicité pour écrire de la musique pour la cérémonie d’ouverture, a également démissionné après que des interviews des années 1990 ont refait surface, dans lesquelles il a parlé d’intimidation impitoyable de ses camarades de lycée, y compris un étudiant handicapé.

Les Jeux olympiques de Tokyo ont rencontré une longue série de problèmes, ayant été reportés d’une année complète en raison des inquiétudes entourant la pandémie de Covid-19. Même avec le coup d’envoi de la cérémonie d’ouverture dans moins d’une journée, le « maudit » Les jeux pourraient encore faire face à un désastre, le comité d’organisation ayant averti jusqu’à mardi qu’il n’avait toujours pas exclu l’annulation complète de l’événement, citant des craintes persistantes de coronavirus.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés ? Partagez cette histoire !

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments