Le directeur de BP, Bob Dudley, met en garde les concessionnaires contre les incertitudes du marché

0 15

Après une augmentation des risques à la hausse, le PDG de BP pourrait faire face à une crise du marché de l'énergie au cours des prochains mois.

S'adressant à Dan Murphy de CNBC lors d'un forum sur l'énergie au Caire, en Égypte, Dudley a évoqué les "circonstances tragiques" au Venezuela, l'incertitude en Libye, la production croissante du bassin du Permian et l'impact des sanctions américaines sur l'Iran.

"Les pays de l'OPEP + ont convenu de réduire leur production au premier trimestre. Nous n'avons même pas de données à ce sujet. Nous devrons voir à quoi ressemblent ces données, mais les marchés sont tendus."

"Nous planifions BP sur une sorte de fairway, ce qui est bon pour le monde entier, entre 50 $ le baril et 65 $, ce qui est bon pour les producteurs et les consommateurs", a déclaré Dudley.

Le Brent, référence internationale des prix du pétrole, s'échangeait à 61,90 dollars le baril mardi matin, en hausse de 0,6%, tandis que le West Texas Intermediate (WTI) se situait à 52,68 dollars, en hausse de 0,5%. ,