Skip to content

Le député travailliste Chris Williamson poursuit son parti pour sa nouvelle suspension pour avoir prétendu que son parti était "trop ​​désolé" pour l'antisémitisme

  • Le député de Derby North a déclaré qu'il espérait "annuler la décision inconstitutionnelle"
  • Une source proche de M. Williamson a déclaré que des documents juridiques avaient déjà été déposés devant le tribunal
  • Les travailleurs sont convaincus que leurs règles ont été suivies et que le processus échouera

Le député travailliste Chris Williamson poursuit son parti pour sa nouvelle suspension pour avoir prétendu que le parti était "trop ​​désolé" pour l'antisémitisme.

Le puissant partisan de Jeremy Corbyn se prépare à une action en justice potentiellement embarrassante contre le parti travailliste dans le but de se faire réadmettre au parti.

Le député de Derby North a déclaré qu'il espérait "annuler la décision inconstitutionnelle" de réimposer sa suspension du "parti que j'aime".

Le député travailliste Chris Williamson poursuit son parti en justice pour antisémitisme

Le député travailliste Chris Williamson poursuit son parti en justice pour antisémitisme

Chris Williamson (à droite), partisan convaincu de Jeremy Corbyn, (à gauche) se prépare à une action en justice potentiellement embarrassante contre le parti travailliste dans le but de se faire réadmettre au parti.

Une source proche de M. Williamson a déclaré que des documents juridiques avaient déjà été déposés devant les tribunaux. Aucune autre information n'a été fournie immédiatement.

Les travailleurs sont convaincus que leurs règles ont été suivies et qu’il n’y aura pas de motif valable de contestation.

M. Williamson a été initialement suspendu en février après avoir déclaré à une réunion du groupe de campagne Momentum que le parti travailliste était «démonisé» à cause de la crise.

Cependant, en juillet, un comité du comité exécutif national du mouvement travailliste a décidé que la suspension devrait être levée à la suite d'un avertissement formel.

La suspension a été réimposée deux jours plus tard après le tollé suscité par des députés et des groupes juifs.

L’affaire est actuellement examinée par un nouveau groupe d’antisémitisme.

Le député travailliste Chris Williamson poursuit son parti en justice pour antisémitisme

Les manifestants devant le siège du parti travailliste à Londres le 9 juillet alors que le CEN se réunit pour examiner la suspension du député Chris Williamson

Le député a été suspendu en février après que des images de lui soient apparues, affirmant que la réaction du parti travailliste face aux allégations d'antisémitisme avait conduit à la «diabolisation» du parti.

Interrogée sur l'action en justice, une porte-parole du parti travailliste a déclaré: "Chris Williamson est suspendu du parti travailliste dans l'attente d'une audition de la Commission constitutionnelle nationale, la plus haute instance disciplinaire du travail.

"Nous ne donnons pas de commentaire courant sur des cas individuels."

Un groupe de campagne tentait de réunir 75 000 £ de fonds de crowdfund pour soutenir la candidature légale de M. Williamson.

Publicité

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *