Skip to content

Les gens passent devant le Capitol Dome avant un vote prévu dans le procès en destitution du président américain Donald Trump sur Capitol Hill à Washington, le 5 février 2020.

Joshua Roberts | Reuters

La mer d'encre rouge devient de plus en plus profonde à Washington, le gouvernement fédéral accumulant déjà un déficit budgétaire qui atteint en moyenne près de 100 milliards de dollars par mois.

Les données du département du Trésor publiées mercredi montrent le déficit à 389,2 milliards de dollars au cours des quatre premiers mois de l'exercice 2020. C'est un gain de 25% par rapport à la même période l'an dernier et déjà environ 40% du déficit total pour l'exercice 2019.

Au cours des 12 derniers mois, le gouvernement a dépensé 1,06 billion de dollars de plus qu'il n'en a dépensé. Toute l'encre rouge a racheté la dette nationale totale à 23,3 billions de dollars.

Les recettes sont en fait en hausse comparativement, atteignant 1,18 billion de dollars en janvier, contre 1,1 billion de dollars un an plus tôt.

Cependant, le taux de dépenses ajoute au déficit, avec des dépenses s'élevant à 1,57 billion de dollars contre 1,42 billion de dollars pour les quatre premiers mois de l'exercice 2019. Cela représente une augmentation de 9,6% des dépenses.

Le président Donald Trump a insisté sur le fait que la croissance économique couvrirait le coût des réductions d'impôts mises en œuvre dans l'accord de 2017 qu'il a conclu avec le Congrès. Alors que le PIB a augmenté de 2,9% en 2018, il a ralenti à 2,3% en 2019 alors que la dette et les déficits continuent d'augmenter.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *