Skip to content
  • Facebook
  • Twitter
  • Facebook Messenger
  • Pinterest
  • Email

L’arrière central marseillais Alvaro Gonzalez n’a pas été sanctionné après avoir été accusé d’avoir abusé racialement de la star du PSG Neymar lors d’un match plus tôt ce mois-ci, a annoncé mercredi le comité de discipline de la ligue française.

– Diffusez ESPN FC Daily sur ESPN + (États-Unis uniquement)

Le comité a déclaré dans un communiqué qu’il « n’avait pas suffisamment d’éléments solides pour établir la matérialité des faits concernant les abus raciaux présumés d’Alvaro envers Neymar ou de Neymar vers Alvaro ».

Neymar a accusé Alvaro de l’avoir traité de «singe» et certaines images télévisées semblaient lui donner raison. Marseille a porté plainte contre le Brésilien pour quelques propos insultants envers Alvaro et Sakai. Mais encore une fois, le comité a estimé qu’il n’en avait pas suffisamment de preuves.

L’affrontement entre le PSG et Marseille a été marqué par de graves incidents entre les deux équipes, dont une bagarre de masse qui s’est terminée par cinq cartons rouges montrés par l’arbitre.

Il y a deux semaines, le comité a suspendu Layvin Kurzawa pour six matchs, Jordan Amavi pour trois, Neymar et Leandro Paredes pour deux et Dario Benedetto pour un.

La semaine dernière, Angel Di Maria a obtenu une interdiction de quatre matches pour avoir craché contre Alvaro pendant le match.