Actualité santé | News 24

Le Covid-19 va vous rendre stupide

PHOTO : Getty

Des études récentes ont révélé un lien troublant entre le Covid-19 et le déclin cognitif, suggérant que même des infections bénignes peuvent entraîner une réduction mesurable de l’intelligence. Cette révélation, étayée par des recherches approfondies menées par des institutions du monde entier, a suscité l’inquiétude des scientifiques et du grand public. Les résultats de cette étude et leurs implications pour les individus et la société sont inquiétants et troublants.

Les preuves : des études mettent en évidence l’impact cognitif

UN étude révolutionnaire menée par une coalition d’institutions prestigieuses, dont l’Université George Mason, le Centre de recherche en génétique médicale en Russie et plusieurs universités en Chine, ont souligné l’impact significatif du Covid sur le renseignement. En utilisant la randomisation mendélienne (MR) pour analyser les données de près de 270 000 individus, les chercheurs ont découvert une association frappante entre les résultats de Covid et les niveaux d’intelligence. Les résultats de l’étude indiquent que les vulnérabilités génétiques à l’infection par le SRAS-CoV-2 et au Covid sévère ont des effets causals sur l’intelligence, même les cas hospitalisés montrant des signes de déclin cognitif.

À l’appui de cela, un étude menée par des chercheurs de l’Université de Washington à St. Louis aux États-Unis, publié dans le New England Journal of Medicine, a évalué la fonction cognitive de 800 000 adultes dans le cadre de l’étude Real-Time Assessment of Community Transmission (REACT) menée en Angleterre.

Les chercheurs ont découvert que les personnes infectées par le SRAS-CoV-2 présentaient des déficits cognitifs équivalents à une baisse de 3 points de leur QI. Les personnes atteintes d’un long Covid, défini comme des symptômes persistant pendant plus de 12 semaines, ont connu une baisse moyenne de 6 points de QI, tandis que celles qui ont nécessité des soins intensifs ont fait face à une réduction alarmante de 9 points. Ces déficits étaient évidents même chez les personnes qui souffraient d’un Covid léger avec des symptômes résolus.

COVID 19
Photo de Robina Weermeijer sur Unsplash

Mécanismes moléculaires : comment le Covid affecte le cerveau

Les effets néfastes du Covid sur le cerveau sont liés à plusieurs mécanismes moléculaires. Le virus peut induire une neuroinflammation, entraînant un déclin de la fonction neurocognitive. Les voies fonctionnelles construites au cours des études ont révélé que les changements pathologiques liés au Covid se produisent non seulement dans le cerveau mais également dans plusieurs systèmes périphériques, suggérant une interaction complexe entre le virus, le système immunitaire, le système nerveux et les microvaisseaux.

Des recherches plus approfondies ont montré que l’infection par le SRAS-CoV-2 induit une fusion de neurones, compromettant l’activité neuronale et conduisant à des troubles cognitifs. Des réponses neuroinflammatoires prolongées, des anomalies structurelles et un vieillissement cérébral accéléré ont été observés chez des personnes atteintes d’une infection légère à modérée à Covid. De plus, la présence du virus dans des échantillons de tissus cérébraux obtenus lors des autopsies de cas graves de Covid souligne l’impact direct du virus sur le cerveau.

Implications à long terme : une crise potentielle du renseignement

Les implications à long terme du déclin cognitif induit par le Covid sont profondes et de grande envergure. Un déclin de l’intelligence peut entraver la croissance personnelle et professionnelle, la réussite scolaire et l’avancement sociétal en général. La capacité de penser, de raisonner et de prendre des décisions éclairées est fondamentale pour le progrès et l’innovation. Si une partie importante de la population souffre de déficiences cognitives dues à la Covid, les secteurs qui dépendent des capacités intellectuelles, comme la recherche, la technologie et les domaines créatifs, pourraient être confrontés à des défis considérables.

De plus, le fardeau qui pèse sur les systèmes de santé et les services de soutien pourrait augmenter à mesure que davantage de personnes auront besoin de soins spécialisés, de ressources éducatives et de programmes de réadaptation cognitive. La productivité économique et l’innovation pourraient en souffrir, entraînant des répercussions sociétales et économiques plus larges.

Les résultats de l’étude soulèvent également des questions importantes sur les conséquences potentielles à long terme du Covid sur la santé. Les personnes atteintes de déficits cognitifs associés au Covid seront-elles confrontées à un risque plus élevé de développer la maladie d’Alzheimer ou d’autres formes de démence plus tard dans la vie ? Les effets sur le niveau de scolarité, le rendement au travail et les activités nécessitant des capacités cognitives intactes justifient des recherches plus approfondies. De plus, pour une compréhension globale, il est crucial de dissocier les effets cognitifs de l’infection à Covid des impacts plus larges de la pandémie, tels que l’isolement social et les traumatismes.

COVID 19
Photo par Elimende Inagella sur Unsplash

Aller de l’avant : donner la priorité à la recherche et à la santé publique

Alors que nous continuons à faire face à la pandémie actuelle, il est impératif de donner la priorité à la recherche, aux mesures de santé publique et aux systèmes de soutien qui répondent aux impacts immédiats et à long terme du Covid sur la santé cognitive. Des études longitudinales suivant les individus au fil du temps et des investigations plus approfondies sur les mécanismes moléculaires impliqués sont essentielles pour bien comprendre l’étendue de l’impact du virus sur l’intelligence.

Les résultats de ces études servent de signal d’alarme, soulignant que le Covid n’est pas seulement une maladie respiratoire mais une menace aux multiples facettes affectant divers aspects de notre santé, y compris nos capacités cognitives. Relever ces défis nécessite un effort concerté de la part de la communauté scientifique, des prestataires de soins de santé, des décideurs politiques et du public pour atténuer les conséquences à long terme et construire un avenir résilient.

Les preuves liant Covid au déclin cognitif sont convaincantes et préoccupantes. La possibilité d’une réduction généralisée des renseignements due au virus souligne l’importance de poursuivre la recherche et de mesures proactives de santé publique. Alors que nous nous efforçons de surmonter la pandémie, il est crucial de comprendre et de gérer son impact sur notre santé cognitive pour garantir le bien-être et le progrès des individus et de la société dans son ensemble.

Actualités Covid-19SantéThailand News




Source link