Skip to content

Goodell a publié une vidéo sur les réseaux sociaux de la NFL vendredi en réponse à la vidéo "Stronger Together", qui présente plusieurs des joueurs les plus célèbres de la ligue, demandant à la ligue de prendre une position ferme à la suite de la mort de George Floyd à Minneapolis.

"Nous, la Ligue nationale de football, condamnons le racisme et l'oppression systématique des Noirs", a déclaré Goodell. "Nous, la Ligue nationale de football, admettons que nous avons eu tort de ne pas avoir écouté les joueurs de la NFL plus tôt et encourageons tous à s'exprimer et à protester pacifiquement", a déclaré Goodell.

Goodell a noté que la période avait été difficile pour le pays, en particulier les Noirs américains, et a présenté ses condoléances aux familles de Floyd, Breonna Taylor, Ahmaud Arbery et "à toutes les familles qui ont subi des violences policières".

"Sans joueurs noirs, il n'y aurait pas de Ligue nationale de football", a déclaré Goodell. "Et les manifestations à travers le pays sont emblématiques des siècles de silence, d'inégalité et d'oppression des joueurs noirs, des entraîneurs, des supporters et du personnel."

Goodell a dit qu'il tendrait la main aux joueurs et autres qui se sont prononcés sur ces questions pour voir "comment nous pouvons nous améliorer et aller de l'avant pour une famille de la NFL meilleure et plus unie".

La vidéo des stars de la NFL a été publiée jeudi et mettait en vedette les joueurs suivants: Davante Adams, Jamal Adams, Saquon Barkley, Anthony Barr, Odell Beckham Jr., Ezekiel Elliott, Stephon Gilmore, DeAndre Hopkins, Eric Kendricks, Jarvis Landry, Marshon Lattimore, Patrick Mahomes, Tyrann Mathieu, Patrick Peterson, Sterling Shepard, Michael Thomas, Deshaun Watson et Chase Young.

Dans la vidéo, les joueurs, s'exprimant à l'unisson, disent: "Donc, au nom de la Ligue nationale de football, voici ce que nous, les joueurs, aimerions vous entendre dire. Nous, la Ligue nationale de football, condamnons le racisme et l'oppression systémique des les Noirs. Nous, la Ligue nationale de football, admettons que nous avons fait taire nos joueurs de protester pacifiquement. Nous, la Ligue nationale de football, croyons que la vie des Noirs est importante. "

Le racisme a été un problème persistant dans la NFL, en particulier après que l'ancien quart-arrière des 49ers de San Francisco, Colin Kaepernick, a commencé à s'agenouiller avant les matchs pendant que l'hymne national jouait pour protester contre la brutalité policière.

Aucune équipe n'a proposé à Kaepernick un contrat depuis 2017, ce que beaucoup attribuent à ses protestations. Kaepernick a accusé les propriétaires de l'équipe de la NFL de collusion pour l'empêcher d'être signé. La NFL a nié toute collusion, mais en 2019, ils ont conclu un accord avec Kaepernick et l'ancien coéquipier Eric Reid, qui se sont agenouillés avec lui.

La réponse de Goodell intervient après un partenariat de près d'un an avec Roc Nation de Jay-Z. Le partenariat a créé The Responsibility Program, une initiative qui octroie des bourses d'études aux familles touchées par les injustices aux États-Unis. Le programme a créé plusieurs annonces d'intérêt public qui ont été publiées, dont l'une mettait en vedette Meek Mill et les Dreamchasers.

Un porte-parole du programme Inspire Change de la NFL a déclaré à CNN qu'un Legacy Grant Program avait récemment été lancé et que trois subventions avaient déjà été accordées à des familles de victimes de violences policières: Botham Jean, Antwon Rose II et Danroy "DJ" Henry.

La réponse de Goodell intervient également après que le quart-arrière des Saints, Drew Brees, a déclaré qu'il "ne serait jamais d'accord avec quiconque ne respecte pas le drapeau". Brees a fait le commentaire lorsqu'on lui a demandé son opinion sur les joueurs à genoux pour protester contre la brutalité policière une fois que la saison de la NFL commencerait cet automne.

Il s'est depuis excusé pour ses commentaires "insensibles" après avoir reçu les critiques de ses propres coéquipiers et d'autres athlètes.

Faith Karimi de CNN a contribué à ce rapport.