Le choix n ° 1 des Sabres, Owen Power, serait de retour dans le Michigan

Owen Power serait de retour dans le Michigan pour sa deuxième saison. Power a été sélectionné au premier rang du repêchage de la LNH en 2021 en juillet, mais Lance Lysowski, de The Buffalo News, a annoncé jeudi que le remarquable défenseur suspendait officiellement ses débuts dans la LNH.

Cette décision ne devrait pas surprendre les fans des Sabres. Le pouvoir y a fait allusion à plusieurs reprises.

« Probablement rester », a-t-il déclaré lors d’une conversation avec les médias après avoir été rédigé. Il a également déclaré qu’il penchait pour rester à Ann Arbor, au Michigan, lorsqu’on lui a demandé lors de sa disponibilité avant le repêchage.

« Je pense que je peux intervenir et jouer, donc je ne pense pas que la décision serait de savoir si je suis prêt ou non à jouer », a déclaré Power en enfilant les Sabres bleu et or. « Je pense que c’est si oui ou non c’est mieux pour mon développement à la fin de la journée. »

Il a également mentionné lors de sa séance médiatique d’avant repêchage que « mon objectif est de jouer un an de plus et ensuite d’être prêt à jouer dans la LNH ».

Hors de la glace, la première année de Power était tout sauf normale à cause de COVID-19. Il a dit qu’une grande raison de revenir est de faire l’expérience de l’université comme il se doit, avec des cours en personne et en jouant devant les fidèles de Yost Arena.

Sur la glace, Power a été exceptionnel pour l’équipe de l’entraîneur-chef Mel Pearson. Il a été le meilleur défenseur recrue des Big Ten avec 16 points (trois buts, 13 aides) en 26 matchs. Le joueur de 6-5 ans et 214 livres de Mississauga, en Ontario, a également été nommé recrue de l’année par College Hockey News et a été finaliste pour le Big Ten Freshman of the Year. La saison du Michigan s’est terminée en raison des protocoles COVID quelques heures seulement avant qu’ils ne soient prêts à affronter Minnesota Duluth en demi-finale régionale du Midwest du tournoi NCAA 2021.

En mai, Power s’est rendu en Lettonie et a été un membre clé de l’équipe médaillée d’or de Hockey Canada. À seulement 18 ans, il a fait preuve d’un immense équilibre en patrouillant sur la ligne bleue du Canada et s’est appuyé sur lui dans des situations clés, y compris les dernières minutes de règlement avec le match de championnat à égalité.

PLUS : Le Canada remporte l’or après un départ de 0-3

Le retour au Michigan – bien qu’un peu sans précédent, car la plupart des choix n ° 1 se dirigent vers les rangs de la LNH – est le plus logique. Les Sabres sont une équipe qui a du mal à se comprendre (voir : Jack Eichel ; voir : Rasmus Dahlin toujours pas signé ; voir : l’équipe se reconstruit) et se battra probablement à nouveau pour le premier choix en 2022.

D’un autre côté, les Wolverines devraient être une centrale électrique en 2021-22. Power présente une liste qui pourrait potentiellement inclure cinq choix de première ronde en 2021 : Matty Beniers (sélectionné deuxième au classement général par le Kraken), Luke Hughes (quatrième par les Devils), Kent Johnson (cinquième par les Blue Jackets) et Mackie Samoskevich (No. 24 par les Panthères). L’équipe comprend également les vedettes de USA Hockey Thomas Bordeleau (choix de deuxième ronde des Sharks en 2020), Brendan Brisson (29e au total en 2020 par les Golden Knights) et Johnny Beecher (choix de première ronde des Bruins en 2019).

Power signera très probablement avec les Sabres à la fin de la campagne du Michigan – et quelle meilleure façon de le faire qu’avec un titre NCAA, et peut-être un Hobey Bakerm en main.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.