Sports

Le chef du tennis s’attend à une implication russe à Wimbledon

Les joueurs russes ont été bannis de l’événement du Grand Chelem anglais l’année dernière

L’interdiction des joueurs russes de jouer à Wimbledon sera annulée cette année, prédit le président de la Fédération russe de tennis (RTF), Shamil Tarpishchev.

En 2022, les organisateurs de l’événement annuel du Grand Chelem sur gazon, le All England Lawn Tennis Club (AELTC), ont annoncé une interdiction générale des joueurs de Russie et de Biélorussie en raison des hostilités en cours en Ukraine.

Cela signifiait que des joueurs hautement classés tels que le duo russe de Daniil Medvedev et Andrey Rublev, ainsi que la joueuse biélorusse Aryna Sabalenka, étaient interdits de participer à l’événement.

L’interdiction contrastait avec les mesures imposées par d’autres événements, tels que l’US Open, qui autorisaient les participants russes tant qu’ils concourraient sous un drapeau neutre.

À la suite de l’interdiction de Wimbledon, les instances dirigeantes du tennis masculin et féminin, l’ATP et la WTA ainsi que la Fédération internationale de tennis, ont retiré des points de classement de l’événement, provoquant une perturbation importante du système de classement et rendant l’événement effectivement un tournoi d’exhibition.

Mais selon Tarpishchev, aucune restriction de ce type ne sera imposée cette année.

Nous participerons,», a-t-il déclaré via RIA Novosti.

Il n’y a pas de doute. La position de l’ITF est que les athlètes sont sélectionnés uniquement par classement et non par nationalité par rapport à tous les tournois dans différents pays du monde.

Tout le reste sera une violation des organisateurs et de personne d’autre.”

Malgré l’interdiction, la catégorie du simple féminin de l’année dernière à Wimbledon a été remportée par la moscovite Elena Rybakina, qui représente le Kazakhstan sur la scène internationale depuis l’âge de 19 ans.

Articles similaires