Le président a dissous la police fédérale et créé la garde nationale pour lutter contre la violence croissante, mais trois ans plus tard, les cartels criminels ont étendu leur portée.