Skip to content
Le chef conservateur allemand succède à von der Leyen au poste de ministre

PHOTO DU DOSSIER: Annegret Kramp-Karrenbauer, présidente du parti de l'Union chrétienne démocrate allemande (CDU), prend la parole lors d'une conférence de presse au siège du parti à Berlin, en Allemagne, le 3 juin 2019. REUTERS / Fabrizio Bensch

BERLIN (Reuters) – Annegret Kramp-Karrenbauer, proche alliée de la chancelière allemande Angela Merkel et chef de son parti démocrate-chrétien, succédera à Ursula von der Leyen au poste de ministre de la Défense, a déclaré le porte-parole du gouvernement Steffen Seibert à Reuters.

Von der Leyen, qui a été confirmée mardi par le Parlement européen comme prochain chef de la commission exécutive de l’Union européenne, quitte son poste allemand ce mercredi.

Le choix de Kramp-Karrenbauer, partisan de la politique centriste de Merkel, a été une surprise pour beaucoup de personnes à Berlin, où beaucoup s’attendaient à ce que Jens Spahn, le ministre de la santé archi-conservateur, assume les fonctions de défense.

Mais Kramp-Karrenbauer, largement considéré comme le candidat favori de la chancelière de longue date pour la succéder, n’a actuellement aucun rôle au sein du gouvernement, raison pour laquelle des critiques l’avaient donnée par le passé pour s’opposer à son éventuelle accession au poste de chancelier.

(L'histoire a été racontée pour dire mercredi pas mardi en deuxième paragraphe)

Reportage d'Andreas Rinke; Écrit par Thomas Escritt; Édité par Kevin Liffey et Peter Cooney

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *