Actualité du moment | News 24

Le Canada interdit l’importation d’armes de poing dans deux semaines

OTTAWA –

Le gouvernement canadien s’apprête à interdire l’importation d’armes de poing à autorisation restreinte à compter du 19 août.

Le ministre de la Sécurité publique, Marco Mendicino, et la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, ont annoncé vendredi que le gouvernement fédéral avait décidé de faire avancer l’interdiction d’importation sans l’approbation du Parlement, en procédant à un changement de politique par le biais de restrictions réglementaires.

La mesure empêchera les particuliers et les entreprises d’importer des armes de poing au Canada, selon le gouvernement.

Le gouvernement affirme que les réglementations à venir accéléreront efficacement certains aspects du gel prévu. Le déménagement est cependant temporaire, et il est prévu qu’il ne reste en vigueur que jusqu’à ce que l’interdiction d’importation permanente promise précédemment soit adoptée à Ottawa.

“Cette interdiction est un palliatif pendant que le gel des armes de poing dans son intégralité progresse dans le processus parlementaire, empêchant le réapprovisionnement des étagères dans l’immédiat”, a déclaré Joly.

À la fin mai, les libéraux ont déposé le projet de loi C-21, une loi qui, si elle était adoptée, restreindrait davantage l’accès légal aux armes de poing au Canada. Le projet de loi comprend une section spécifique qui s’arrête avant une interdiction complète, optant plutôt pour un “gel” national de la vente, de l’achat ou du transfert d’armes de poing au Canada qui permet aux propriétaires légaux actuels de conserver les leurs.

Le projet de loi C-21 vise également à créer des systèmes pour signaler les personnes susceptibles de présenter un risque pour elles-mêmes ou pour autrui, et à augmenter les peines maximales pour les infractions liées aux armes à feu, comme la contrebande et le trafic d’armes à feu.

La nouvelle réglementation annoncée vendredi comprendra “des exceptions étroites qui reflètent celles du projet de loi C-21”, a déclaré le gouvernement.

Joly a déclaré que les libéraux ont décidé de le faire parce que lorsque le premier ministre Justin Trudeau a annoncé le projet de loi C-21, il y a eu une “augmentation” des armes à feu achetées au Canada.

“Nous voulons empêcher cela. C’est pourquoi nous annonçons cette interdiction d’importation… Nous savons que la grande majorité des armes de poing dans le pays sont importées, car il n’y a aucun producteur d’armes de poing dans le pays”, a déclaré Joly.

Cette décision suscitera probablement des réactions mitigées de la part des groupes de contrôle des armes à feu et de défense des droits des armes à feu, mais selon le gouvernement, les forces de l’ordre ont saisi plus du double du nombre d’armes à feu à la frontière en 2021, par rapport à 2020.

Il y avait environ 1,1 million d’armes de poing enregistrées au Canada en 2020, selon les données fédérales.


Plus à venir…


Avec des fichiers de Michael Lee de CTV News