Le Canada interdit l’importation d’armes de poing

OTTAWA –

Le ministre de la Sécurité publique, Marco Mendicino, a déclaré que le Canada envisage d’interdire temporairement l’importation d’armes de poing dans le pays sans l’approbation du Parlement, en utilisant une mesure réglementaire qui entrera en vigueur dans deux semaines.

Le changement durera jusqu’à ce qu’un gel permanent soit adopté au Parlement et entre en vigueur.

Le gouvernement a déposé en mai un projet de loi sur le contrôle des armes à feu qui comprend un gel national de l’importation, de l’achat, de la vente et du transfert d’armes de poing au Canada, mais il n’a pas encore été adopté.

L’interdiction temporaire empêchera les entreprises d’importer des armes de poing au Canada, à quelques exceptions près qui reflètent celles du projet de loi déposé en mai.

En tant que ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly dit avoir le pouvoir d’interdire tout permis d’importation ou d’exportation au Canada.

Les données commerciales du gouvernement montrent que le Canada a importé pour 26,4 millions de dollars de pistolets et de revolvers entre janvier et juin, soit une augmentation de 52 % par rapport à la même période l’an dernier.


Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 5 août 2022.