Skip to content
Le Canada évacuera des passagers d'un navire de croisière Diamond Princess touché par un virus

Un conducteur portant des combinaisons de protection est vu à l'intérieur d'un bus qui transporterait des passagers âgés du navire de croisière Diamond Princess, où des dizaines de passagers ont été testés positifs pour le coronavirus, au terminal de croisière de Daikoku Pier à Yokohama, au sud de Tokyo, Japon, sur cette photo prise par Kyodo le 14 février 2020. Crédit obligatoire Kyodo / via REUTERS

(Reuters) – Le Canada a affrété un avion pour évacuer ses citoyens à bord du paquebot de croisière Diamond Princess amarré à Yokohama, au Japon, a annoncé samedi le gouvernement canadien dans un communiqué.

Les passagers canadiens qui présentent des symptômes de l'infection à coronavirus ne seront pas autorisés à monter à bord et seront plutôt transférés au système de santé japonais pour recevoir des soins appropriés, a déclaré le gouvernement.

Après leur arrivée au Canada, les passagers subiront une période de quarantaine de 14 jours, ajoute le communiqué.

Les États-Unis et Hong Kong ont annoncé qu'ils enverraient des avions au Japon pour ramener des passagers du navire de croisière en quarantaine, qui a connu le plus d'infections par coronavirus en dehors de la Chine.

Le navire de croisière, détenu par Carnival Corp, et transportant quelque 3700 passagers et membres d'équipage, a été mis en quarantaine à Yokohama depuis le 3 février après qu'un homme, qui a débarqué à Hong Kong avant de se rendre au Japon, a été diagnostiqué avec le virus.

Reportage d'Aakriti Bhalla à Bengaluru; Montage par Muralikumar Anantharaman

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *