Skip to content

Le ministre canadien des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a confirmé dimanche dans un tweet que les boîtes noires d’un avion de ligne ukrainien abattu qui avait tué les 176 personnes à bord en janvier étaient arrivées à Paris, mettant ainsi fin à une impasse de plusieurs mois.

Les boîtes noires devraient être apportées lundi à l’agence française des accidents aériens, BEA, pour analyse, a indiqué M. Champagne, ajoutant que des responsables des transports canadiens seraient présents.

Les Gardiens de la révolution iraniens ont déclaré avoir accidentellement abattu le vol PS752 d’Ukraine International Airlines le 8 janvier, le prenant pour un missile à un moment où les tensions étaient fortes entre l’Iran et les États-Unis.

Bon nombre des victimes tuées dans l’accident étaient des citoyens canadiens ou des résidents permanents, ou avaient le Canada comme destination finale.