Skip to content

OTTAWA (Reuters) – Le Canada intensifiera les tests COVID-19 et la recherche des contacts alors qu'il lève progressivement les restrictions et travaille en étroite collaboration avec Apple Inc et Google Alphabet Inc sur une application de téléphonie mobile pour vous aider, a déclaré vendredi le Premier ministre.

Le Canada accélère les tests et le traçage COVID-19 et recommande une application numérique

PHOTO DE DOSSIER: Un travailleur regarde après que des policiers ont placé des autocollants papillons sur les fenêtres d'une maison de retraite le jour de la fête des mères, après que plusieurs résidents sont décédés de la maladie à coronavirus (COVID-19) à Pickering, Ontario, Canada, le 10 mai 2020. REUTERS / Carlos Osorio / File Photo

Lors de sa conférence de presse quotidienne, le Premier ministre Justin Trudeau a déclaré que le gouvernement fédéral aidait déjà l'Ontario, la province la plus peuplée, à rechercher les contacts et était disposé à faire de même pour les 12 autres provinces et territoires.

Les entreprises et les citoyens «doivent savoir que nous avons une approche coordonnée pour la réouverture progressive qui est enracinée dans la science, les preuves et la capacité de détecter et de contrôler rapidement toute éclosion future», a déclaré Trudeau.

Le nombre total de cas au Canada est passé à 81 765 vendredi et les décès ont augmenté de moins de 2% à 6 180, selon les données officielles. Avec le ralentissement de la contagion au cours des dernières semaines, les provinces ont commencé à lever les restrictions de quarantaine, mais dans certaines régions, comme l'Ontario, les tests et le traçage ont pris du retard.

Le 1er mai, la province de l'Ouest de l'Alberta a déployé un outil de traçage numérique pour surveiller les épidémies, mais elle a eu du mal à obtenir un grand nombre de personnes pour le télécharger.

Les applications sont conçues pour aider à retrouver et à appeler les personnes qui ont été en contact avec une personne infectée par COVID-19.

Trudeau ne s'était pas engagé à l'idée de promouvoir l'utilisation d'une application. Les critiques craignent que cela ne porte atteinte aux libertés civiles et à la vie privée.

Mais vendredi, le Premier ministre a déclaré que le gouvernement "recommanderait fortement" l'utilisation d'une application dès qu'Apple et Google proposeraient leur technologie de traçage.

«Nous travaillons avec un certain nombre de partenaires différents sur des applications potentielles. Nous travaillons en étroite collaboration avec Apple et Google sur la mise à jour », a déclaré Trudeau.

Les autorités de 23 pays ont cherché à accéder à leur technologie, ont déclaré Apple et Google mercredi.

Reportage par Steve Scherer; Montage par Alistair Bell

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.