Skip to content

Les électeurs se sont rendus dimanche aux urnes au Burkina Faso pour des élections présidentielles et législatives qui ont été marquées par la violence extrémiste en cours dans ce pays d’Afrique de l’Ouest enclavé.

Le président Roch Marc Christian Kabore a promis de sécuriser le pays et se bat encore cinq ans contre 12 autres candidats. On s’attend à ce que Kabore gagne, mais l’opposition espère diviser le vote, le privant des 51% de soutien nécessaires pour une victoire pure et simple au premier tour. Il envisage alors de former une coalition derrière le candidat de l’opposition le plus fort pour le second tour de scrutin.

Cette élection est un test majeur pour la jeune démocratie du pays face à la montée des attaques. Un échec à tenir des élections pacifiques et transparentes dans cette nation africaine de 21 millions d’habitants pourrait donner un coup de pouce aux groupes extrémistes qui accusent le gouvernement d’être inefficace, selon les experts. Mais la violence a coupé de larges pans du pays, empêchant les gens de s’inscrire ou de voter.

Un changement dans le code électoral du Burkina Faso cette année signifie que les résultats des élections seront valides même si les gens ne peuvent pas voter dans certaines parties du pays. Les civils des zones durement touchées disent qu’ils sont déjà menacés de ne pas voter par les djihadistes.

Des dizaines de personnes se sont alignées dans les bureaux de vote de la capitale, Ouagadougou, avant le lever du soleil dimanche.

Oumar Zorome, 55 ans, a été le premier à voter dans le quartier Patte D’Oie de la ville et soutient Kabore, qui, selon lui, a construit des routes et n’est pas responsable des luttes du pays avec les extrémistes.

“Je vote pour que le changement dans ce pays se poursuive déjà”, a-t-il déclaré.

Alors que la police gardait les bureaux de vote, l’agent de vote Habibata Ouedraogo a déclaré que tout se passait bien jusqu’à présent, mais qu’elle était préoccupée par l’insécurité.

“Je crains qu’un bureau de vote ne soit ciblé”, a-t-elle déclaré.

Kabore a exhorté les citoyens à voter alors qu’il votait dimanche.

“J’appelle tous les Burkinabés à ne pas être paresseux et à aller voter. Il s’agit du développement du Burkina Faso, c’est une question de paix dans notre pays, il est donc important que chaque Burkinabé vote”, a-t-il déclaré.

Le vote a également commencé dans les régions marquées par la violence du pays où, il y a quelques semaines à peine, les responsables n’étaient pas sûrs qu’il serait possible de voter. À Barsalogho, dans la région du centre-nord du pays, plus de 60 personnes faisaient la queue lorsque les urnes ont ouvert les urnes dans un contexte de sécurité accrue, selon un responsable.

“Je suis surpris. Je ne pensais pas que nous pourrions voter, mais les choses sont calmes jusqu’à présent”, a déclaré à l’Associated Press, a déclaré à l’Associated Press, a déclaré à l’Associated Press, un responsable du gouvernement à Barsalogho.

Samedi, les candidats de l’opposition ont accusé le parti au pouvoir de fraude, notamment de corruption de personnes. Les partis ont également accusé la Commission électorale nationale indépendante d’avoir apporté des modifications à la carte électorale, a déclaré Zephirin Diabre, l’un des principaux candidats du Parti du progrès et du changement, lors d’une conférence de presse.

Il est l’un des principaux challengers, avec Eddie Komboigo, chef du Congrès pour la démocratie et le progrès, le parti de l’ancien président Blaise Compaoré, qui a été évincé par un soulèvement populaire en 2014.

Des salles de crise ont été installées autour de la ville, où les organisations peuvent surveiller le vote pour vérifier les irrégularités, la suppression des électeurs et la violence, selon Codel, une organisation locale axée sur les élections.

La violence liée à Al-Qaida et à l’État islamique a déplacé plus d’un million de personnes et coupé des pans du pays, empêchant au moins 166 000 nouveaux électeurs de pouvoir s’inscrire, selon les responsables électoraux.

Les résultats sont attendus dans les prochains jours.

style="display:block" data-ad-client="ca-pub-5390986774482540" data-ad-channel="" data-ad-slot="" data-ad-format="auto">