Skip to content

LONDRES (Reuters) – TalkTalk, fournisseur britannique de haut débit (TALK.L) a déclaré avoir accepté de vendre son réseau de fibre optique, qui avait initialement construit des connexions ultra-rapides dans la ville de York, dans le nord du pays, à CityFibre, soutenu par Goldman Sachs, pour 200 millions de livres (260 millions de dollars).

TalkTalk a déclaré avoir conclu un accord de vente en gros avec CityFibre pour ses clients résidentiels et commerciaux dans les zones dans lesquelles il construit des réseaux, un accord qui contribuerait à soutenir l'expansion de l'opérateur du réseau de fibre.

Reportage de Paul Sandle; édité par James Davey

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *