Skip to content

Les clients poussent les caddies lorsqu'ils recherchent des marchandises dans un supermarché de Sainsbury.

Chris Ratcliffe / Bloomberg via Getty Images

Le groupe de supermarchés britannique Sainsbury's a estimé un impact sur les bénéfices de 500 millions de livres (623 millions de dollars) de la pandémie de coronavirus et a déclaré qu'il différerait toute décision de paiement de dividendes jusqu'à la fin de l'exercice.

Sainsbury's, numéro 2 du leader du marché Tesco, a déclaré jeudi que, dans son scénario de base, l'atteinte des bénéfices serait largement compensée par une augmentation des ventes d'épicerie et environ 450 millions de livres en allégement des tarifs commerciaux du gouvernement britannique.

Cela signifierait que le bénéfice sous-jacent du groupe avant impôts pour l'année jusqu'en mars 2021 serait globalement inchangé par rapport aux 586 millions de livres déclarés pour l'année 2019-2020, a-t-il déclaré.

Le scénario de base de Sainsbury suppose que les restrictions de verrouillage auraient été assouplies d'ici la fin juin, mais que l'activité continuerait d'être interrompue jusqu'à la mi-septembre. Il suppose également que la demande des consommateurs, en particulier pour les marchandises générales et les vêtements, serait affectée par la suite de conditions économiques plus faibles.

Le bénéfice serait touché par des coûts importants associés à la distanciation sociale et aux mesures de sécurité pour protéger les clients et le personnel, à une baisse des ventes de carburant, de marchandises générales et de vêtements et à une baisse de la rentabilité des services financiers, a-t-il déclaré.

"Compte tenu du large éventail de résultats potentiels en termes de bénéfices et de flux de trésorerie, le conseil d'administration estime qu'il est prudent de reporter toute décision de paiement de dividende à une date ultérieure de l'exercice, lorsque la visibilité de l'impact potentiel de COVID-19 sur l'entreprise sera améliorée, " Ça disait.

Sainsbury's a confirmé que les résultats seraient les derniers présentés par le PDG Mike Coupe, qui quittera ses fonctions de PDG le 31 mai. Il sera remplacé par Simon Roberts, l'actuel directeur des ventes et des opérations.