Lavrov nie que Poutine soit gravement malade

NOUVEAUVous pouvez désormais écouter les articles de Fox News !

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a démenti les informations selon lesquelles le président russe Vladimir Poutine serait gravement malade dimanche alors que les rumeurs sur la santé du dirigeant continuent de se répandre.

Lavrov a fait cette déclaration au média français TF1 dimanche. Les rumeurs sur la santé du dirigeant russe ont tourbillonné depuis que la Russie a commencé son invasion de l’Ukraine fin février.

“Vous savez, le président Poutine apparaît en public tous les jours. Vous pouvez le voir sur les écrans, lire ses discours, écouter ses discours”, Lavrov a dit. “Je ne pense pas que les gens sains d’esprit puissent discerner le moindre symptôme de maladie chez cet homme.”

La déclaration de Lavrov intervient après un enregistrement aurait révélé un oligarque russe aligné sur le Kremlin déclarant que Poutine était gravement malade d’un “cancer du sang”.

LE ROYAUME-UNI RENFORCE UNE ALLIANCE DÉFENSIVE AVEC LA SUÈDE ET LA FINLANDE ALORS QUE LES PAYS FONT L’ADHÉSION À L’OTAN

Sur cette photo publiée par le service de presse du ministère russe des Affaires étrangères, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov fait une pause lors de sa conférence de presse conjointe avec le ministre brésilien des Affaires étrangères Carlos Franca à la suite de leurs entretiens à Moscou, en Russie, le mardi 30 novembre 2021.
(Service de presse du ministère russe des Affaires étrangères via AP)

LA NOUVELLE PRÉDICTION DE MILLEY SUR LA GUERRE EN UKRAINE EST UN DÉPART STRICT PAR RAPPORT À LA PRÉVISION PRÉCOCE DE LA PRISE DE CONTRÔLE DE ’72 HEURES’

Le Kremlin a dû démentir plusieurs fois cette année les informations faisant état de la santé déclinante de Poutine. Le porte-parole de Poutine, Dmitri Peskov, a déclaré en mars que l’état mental et physique de Poutine étaient tous deux “normaux”.

Bien qu’il y ait peu de preuves concrètes que la santé de Poutine se détériore, une enquête du Proekt extérieur russe a révélé que le dirigeant voyageait régulièrement avec un entourage d’environ 60 médecins et qu’il souffrait de maux de dos.

Poutine, 69 ans, n’a jamais évoqué publiquement ses rumeurs de santé, mais il a cherché pendant des années à se présenter comme un sportif et un amateur de plein air.