Skip to content

Garzon, 64 ans, a été admis mardi à la clinique Ruber de Madrid, après cinq jours de forte fièvre à domicile. Il a été testé positif pour le coronavirus et a reçu le pronostic d'insuffisance respiratoire, ont rapporté les médias espagnols.

L'ancien juge de la Cour nationale s'était auto-isolé à son domicile après s'être plaint de fièvre et de douleurs thoraciques, avant que les symptômes ne s'aggravent.

Garzon est devenu célèbre en tant que juge qui a réprimé l'organisation séparatiste basque ETA, et a poursuivi des accusations de violation des droits de l'homme contre le gouvernement espagnol de Franco, la junte de Pinochet au Chili et la dictature militaire argentine.

Il fournit des conseils juridiques à Assange depuis 2012, se retrouvant parfois soumis à des pressions considérables – comme lorsque des voleurs masqués ont fait irruption dans son bureau en 2017.




Aussi sur rt.com
Le bureau d'un avocat de WikiLeaks a été pris d'assaut par des pillards cagoulés dans une «tentative de vol»



Deuxième pays le plus durement touché d'Europe par l'épidémie de Covid-19, l'Espagne est aux prises avec près de 40 000 cas signalés, dont 2 700 jusqu'à présent mortels.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!