L’Australie va mettre de côté au moins 30% de sa masse terrestre pour protéger les espèces menacées

Les experts de la nature estiment que l’Australie a perdu environ 30 % de ses koalas au cours des quatre dernières années.

  • L’Australie réservera au moins 30 % de son territoire à la conservation des plantes et des animaux.
  • L’île-continent abrite des koalas et des ornithorynques, dont le nombre a diminué.
  • Le gouvernement travailliste nouvellement élu a promis environ 2,6 milliards de rands pour protéger les plantes et les animaux menacés.
  • Obtenez les plus grandes histoires d’affaires envoyé par e-mail tous les jours de la semaine, ou rendez-vous au La première page de News24 Business.

L’Australie réservera au moins 30% de sa masse terrestre à la conservation dans le but de protéger les plantes et les animaux de l’île-continent célèbre pour ses espèces que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde, a déclaré mardi la ministre de l’Environnement Tanya Plibersek.

L’Australie a perdu plus d’espèces de mammifères que tout autre continent et a l’un des pires taux de déclin des espèces parmi les pays les plus riches du monde, selon un bilan environnemental quinquennal publié en juillet par le gouvernement.

Ce rapport a montré que le nombre d’espèces ajoutées à la liste des espèces menacées ou dans une catégorie de risque plus élevée a augmenté en moyenne de 8 % par rapport au rapport précédent en 2016.

“La nécessité d’agir pour protéger nos plantes, nos animaux et nos écosystèmes de l’extinction n’a jamais été aussi grande”, a déclaré Plibersek dans un communiqué.

En donnant la priorité à 110 espèces et 20 lieux, Plibersek a déclaré que les zones gérées pour la conservation seront augmentées de 50 millions d’hectares. Le plan décennal sera revu en 2027.

Le gouvernement travailliste fédéral récemment élu a promis 224,5 millions de dollars australiens (~ 2,6 milliards de rands) pour aider à protéger les plantes et les animaux indigènes menacés d’Australie.

LIRE | Des militants indigènes australiens saluent la décision de l’ONU sur le climat

L’Australie, le sixième plus grand pays au monde par sa superficie, abrite des animaux uniques comme les koalas et les ornithorynques, bien que leur nombre ait diminué en raison d’événements météorologiques extrêmes et de l’empiétement humain sur leurs habitats.

Les koalas le long d’une grande partie de la côte est ont été classés en danger en février après que des experts de la nature ont estimé que l’Australie avait perdu environ 30% de ses koalas au cours des quatre dernières années.

L’Australie a récemment été battue par de fréquents événements météorologiques extrêmes, notamment les feux de brousse dévastateurs de 2019 et 2020 dans l’est qui ont tué 33 personnes, des milliards d’animaux et brûlé une superficie de près de la moitié de la taille de l’Allemagne.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF)-Australie a salué les efforts de conservation du gouvernement, mais a exhorté les autorités à aller plus loin et à investir dans des plans de rétablissement assortis de délais pour chaque espèce menacée.

“L’Australie compte plus de 1 900 espèces menacées répertoriées. Ce plan sélectionne 110 gagnants. On ne sait pas comment il aidera nos autres espèces menacées” non prioritaires “”, a déclaré Rachel Lowry, responsable de la conservation du WWF-Australie.