Skip to content

UNEustralia organisera un référendum historique sur la reconnaissance des peuples autochtones dans la constitution dans trois ans, a annoncé mercredi le ministre des Affaires autochtones.

Les insulaires aborigènes et du détroit de Torres ont vécu sur la terre pendant des dizaines de milliers d'années avant la colonisation britannique et représentent environ trois pour cent de la population actuelle, mais restent de loin la communauté la plus défavorisée du pays.

Les partisans de la réforme disent que cela aidera à éliminer la discrimination des aborigènes et des insulaires du détroit de Torres tout en créant une identité nationale plus inclusive.

La campagne pour les inclure dans la constitution a suscité un débat houleux à Canberra.

Mais la semaine dernière, Scott Morrison, le Premier ministre de droite, a accepté de collaborer avec le parti travailliste de l'opposition afin de permettre au ministre des Affaires autochtones, Ken Wyatt, de promettre un référendum constitutionnel sur la question dans les trois ans de la législature actuelle.

M. Wyatt a reconnu, lors d'un discours à Canberra, qu'il "existe divers points de vue" dans le pays sur l'octroi d'une reconnaissance constitutionnelle aux premiers peuples de l'Australie.

"Je suis prêt à marcher avec les gens de tous les côtés de la politique, de tous les côtés de notre communauté pour entendre leurs points de vue et parvenir à un point où ils peuvent s'entendre", a-t-il déclaré.

M. Wyatt, qui est devenu en mai le premier Australien autochtone à détenir le portefeuille des affaires autochtones, a déclaré que la question posée aux Australiens pour un vote devait être soigneusement élaborée.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *