Skip to content

(Reuters) – Environ 8,9 millions de téléspectateurs ont regardé mercredi le procès en destitution du président américain Donald Trump, le premier jour où les démocrates ont présenté leur dossier contre le président, marquant une baisse significative par rapport aux quelque 11 millions de téléspectateurs qui ont regardé mardi, selon aux données de notation Nielsen.

Le public comprend des téléspectateurs de 13 h 00 à 17 h 00 HNE sur Walt Disney Co’s (DIS.N) ABC, AT&T Inc. (T.N) CNN, ViacomCBS (VIACA.O) CBS, Comcast Corp's (CMCSA.O) NBC et MSNBC et Fox Corp (FOXA.O) Fox News. Le procès s'est poursuivi jusqu'à 21 h 43. EST cette nuit-là.

Le troisième procès présidentiel de destitution dans l'histoire des États-Unis ne devrait pas se terminer par un vote qui révoque Trump de ses fonctions, car les républicains qui contrôlent le Sénat ont continuellement exprimé leur soutien au président.

Cependant, il est certain de jeter une ombre sur l'élection présidentielle de novembre 2020, même si les notes des deux premiers jours n'indiquent qu'une fraction des plus de 130 millions d'Américains censés voter, auront regardé les premiers jours de la procédure.

Les cotes indiquent que l'audience de la télévision a diminué de 19% entre la session de mardi, qui a été consommée par des questions de procédure, et mercredi, lorsque les démocrates ont commencé à expliquer pourquoi Trump devrait être démis de ses fonctions.

Trump a été destitué par la Chambre des représentants dirigée par les démocrates en décembre pour abus de pouvoir et entrave au Congrès pour avoir fait pression sur l'Ukraine pour enquêter sur l'ancien vice-président Joe Biden, un rival politique démocrate de premier plan, et entravé l'enquête sur la question.

Le président républicain nie tout acte répréhensible.

Les classements télévisés n'incluent pas les personnes qui ont regardé la couverture en direct via le streaming en ligne ou qui l'ont suivie via les réseaux sociaux.

Reportage supplémentaire par Lisa Richwine à Culver City, Californie; Montage par Andy Sullivan et Bill Berkrot

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.