Lars von Trier atteint de la maladie de Parkinson — RT Games & Culture

Lars von Trier, le réalisateur danois de 66 ans qui s’est fait un nom à l’international avec des films tels que “Antichrist”, “Melancholia”, “Nymphomaniac Vols. I et II’, et ‘Dogville’, a reçu un diagnostic de maladie de Parkinson. Zentropa, une société de production cofondée par le réalisateur, a annoncé la nouvelle lundi.

Dans sa déclaration, Zentropa a déclaré que von Trier est «de bonne humeur et est traité pour ses symptômes.” On dit également qu’il espère pouvoir conclure Riget Exodus, la troisième saison de sa série télévisée d’horreur ‘Riget’, connue dans les pays anglophones sous le nom de ‘The Kingdom’. Le travail devrait faire ses débuts le 31 août au Festival du film de Venise.

L’état de Von Trier affectera cependant sa disponibilité pour des entretiens, qu’il ne donnera que “dans une mesure limitée jusqu’à la première plus tard dans l’année,», lit-on dans le communiqué de presse.

S’adressant au journal The Guardian en 2018, von Trier a attribué le tremblement de ses mains aux antidépresseurs et au sevrage alcoolique.

Le réalisateur a déclaré aux journalistes à l’époque qu’il était «travaille sur [his] alcoolisme.

Alors que l’approche non conventionnelle et provocatrice de von Trier en matière de cinématographie lui a valu un culte et en a fait un nom familier dans le monde du cinéma, certains critiques jugent ses films trop controversés et explicites.

Une remarque faite par le réalisateur lors d’une conférence de presse en 2011, lorsqu’il dit en plaisantant qu’il pourrait «sympathiser» avec Adolf Hitler l’a vu banni du Festival de Cannes pendant sept ans.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :