L’appel téléphonique de Beckham à Wenger et pourquoi il n’a pas été signé après l’entraînement

Manchester United, Real Madrid, LA Galaxy, AC Milan et Paris Saint-Germain.

Peu de joueurs peuvent se vanter du genre de CV que David Beckham a obtenu au cours d’une illustre carrière de 21 ans.

Gagnant des ligues dans quatre pays, l’ancien capitaine anglais a connu deux décennies de globe-trotter qui l’ont vu devenir l’un des athlètes, sinon le plus célèbre de la planète.

Mais malgré le voir dans certains des maillots les plus emblématiques du football mondial, la vue de David Beckham dans l’équipement d’entraînement d’Arsenal est toujours une vue qui nécessite un second regard.

Beckham jouit d’un immense respect dans le jeu anglais et cela a peut-être été le plus clairement montré avec la volonté d’Arsène Wenger de l’amener à l’entraînement à deux reprises.

D’abord en 2008, le légendaire patron des Gunners lui a permis de se maintenir en forme après sa première saison aux États-Unis, avant de l’accueillir de nouveau à Londres Colney en janvier 2013.

La légende de United cherchait à rester en forme après la fin de sa dernière campagne avec le Galaxy. Un certain nombre de clubs de Premier League étaient liés à un déménagement pour Beckham, bien que Wenger ait suggéré qu’Arsenal n’en faisait pas partie.

« Il m’a appelé, » expliqua Wenger. « Il a demandé à venir ici et à travailler sur sa forme physique. Il n’a rien fait depuis très, très longtemps. [It’s] purement pour le fitness. Il n’y a aucune spéculation sur la signature ou quoi que ce soit. «