Skip to content

FOrmer, le Premier ministre australien Bob Hawke a supplié sa fille de ne pas signaler avoir été violée par un député travailliste craignant que l'affaire ne nuise à sa carrière politique, selon des documents judiciaires.

Les allégations contre M. Hawke, décédé en mai à l'âge de 89 ans, ont été formulées par sa deuxième fille, Rosslyn Dillon, 59 ans, dans le cadre d'une action en justice contre la succession de son père.

Mme Dillon cherche 4 millions de dollars australiens (2 millions de livres sterling) dans la succession de 18 millions de dollars de son père, plutôt que les 750 000 dollars qui lui ont été laissés.

Dans un affidavit de 25 pages déposé auprès de la Cour suprême de la Nouvelle-Galles du Sud et rapporté par le New Daily, elle affirme avoir été violée par Bill Landeryou, député travailliste et proche allié de M. Hawke, décédé en février à l'âge de 77 ans.

Mme Dillon affirme avoir été agressée sexuellement à trois reprises: dans un hôtel Hilton, au Parlement et au domicile du député.

"Ces cas d'agression sexuelle se sont produits au cours d'une période où, à ma connaissance, mon père se préparait à contester l'actuel chef de l'opposition pour le rôle de chef du Parti travailliste australien", affirme-t-elle dans l'affidavit.

Elle a confronté son père, qui allait bientôt devenir Premier ministre australien, aux allégations du domicile familial.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *