Skip to content

HOCKENHEIM, Allemagne (Reuters) – Le Grand Prix d’Allemagne devrait se replier sur le calendrier de Formule 1 de l’année prochaine, bien qu’il ait connu un thriller pour la deuxième année consécutive dimanche.

L'Allemagne risque de perdre son calendrier F1 malgré une course folle

Formule 1 F1 – Grand Prix d'Allemagne – Hockenheim, Allemagne – 28 juillet 2019 Max Verstappen de Red Bull franchit la ligne d'arrivée pour remporter la course Srdjan Suki / Pool via REUTERS

La course, organisée par le circuit de Hockenheim, qui avait un contrat pour l’organiser tous les deux ans, était déjà hors contrat après la compétition de la saison dernière.

Une entente de dernière minute a été maintenue au calendrier 2019 avec Mercedes-Benz, société mère de l’équipe dominante de Formule 1 Mercedes, intervenant en tant que sponsor du titre, mais aucun nouvel accord n’a encore été annoncé.

"Ils mettent beaucoup d’efforts, de passion, et ils tiennent beaucoup à rester, à remporter le grand prix ici", a déclaré Sebastian Vettel, de Ferrari, qui a grandi à Heppenheim.

«C’est un grand spectacle, je ne pense pas qu’ils gagnent de l’argent, je pense qu’ils ont perdu de l’argent l’année dernière et grâce à Mercedes, ils ont de nouveau pu remporter le grand prix.

"Le problème, c'est que l'Allemagne ne veut rien payer", a ajouté le quadruple champion du monde, qui a eu sa première expérience de la Formule 1 en observant l'idole de l'enfance Michael Schumacher sur le circuit.

«Vous avez donc besoin de personnes extérieures, d'investisseurs. Le gouvernement n’est pas content d’appuyer », a déclaré Vettel, passé de dernier à deuxième dimanche dans une course remportée par Max Verstappen de Red Bull.

L’Allemagne comptait deux courses au calendrier au plus fort du succès de Schumacher, ce qui a propulsé la popularité du sport à un niveau supérieur dans le pays du champion sept fois, le Nürburgring accueillant le Grand Prix d’Europe.

Les chiffres de fréquentation ont diminué depuis la retraite de Schumacher, en dépit de la défaite de Vettel avec quatre titres consécutifs de 2010-13 et de l’embarquement de Mercedes depuis.

L'année dernière, 165 000 spectateurs ont assisté au cours du week-end. Cette année, la course a attiré un public de 153 000 personnes ce week-end, avec 61 000 personnes le jour de la course.

Le problème de l’Allemagne est que de nouveaux sites font la queue pour s’adapter au calendrier, certains prêts à payer des frais d’hébergement beaucoup plus élevés.

Zandvoort accueillera un Grand Prix des Pays-Bas l'année prochaine, pour la première fois depuis 1985, dans le but de profiter de la popularité du héros local Verstappen, tandis qu'un contrat a été signé pour une course de rue dans la capitale vietnamienne, Hanoi.

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, dont l’équipe a célébré ses 125 ans d’implication dans le sport automobile ce week-end, a déclaré que la marque allemande n’était pas en mesure de sponsoriser la course chaque année.

"Je pense que (les détenteurs de droits commerciaux) Liberty Media a un gros problème en ayant plus de demande que d'offre, ce qui est bon et également bon pour les équipes car nous partageons fondamentalement une grande partie du fonds du prix", a-t-il déclaré.

"Nous les encouragerons à regarder le Grand Prix d'Allemagne mais c'est l'appel (du directeur exécutif de la Formule 1) Chase (Carey) de décider où nous allons."

Édité par Alan Baldwin / Christian Radnedge

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *