Skip to content

Le président français Emmanuel Macron accompagne la chancelière allemande Angela Merkel après leur rencontre à l'Elysée.

Chesnot | Nouvelles Getty Images | Getty Images

Les dirigeants allemand et français ont proposé lundi un fonds de relance de 500 milliards d'euros (543 milliards de dollars) pour les économies européennes touchées par la pandémie.

Dans une déclaration conjointe, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron ont déclaré que le fonds proposé verrait les dépenses budgétaires de l'Union européenne utilisées pour aider les secteurs et les régions particulièrement touchés par l'épidémie.

Macron a déclaré qu'en vertu de la proposition, les 27 pays de l'UE emprunteraient ensemble sur les marchés financiers et utiliseraient les 500 milliards d'euros pour apporter du financement aux secteurs économiques et aux régions les plus durement touchés.

"Nous proposons de faire de vrais transferts (d'argent) … c'est une étape majeure", a-t-il déclaré lundi.

Les deux dirigeants ont déclaré qu'ils chercheraient un "accord rapide" sur le budget de l'UE et le fonds de relance proposé, qui est susceptible de se heurter à la résistance des faucons fiscaux du bloc comme les Pays-Bas. Merkel a déclaré qu '"en raison de la nature inhabituelle de la crise, nous choisissons une voie inhabituelle".

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré qu'elle se félicitait de la proposition: "Elle reconnaît l'ampleur et l'ampleur du défi économique auquel l'Europe est confrontée et met à juste titre l'accent sur la nécessité de travailler sur une solution avec le budget européen en son cœur. "