L’Allemagne débat du mandat du vaccin contre le coronavirus et pousse de nouvelles mesures qui ciblent les non vaccinés

Olaf Scholz, le nouveau chancelier, a annoncé jeudi qu’il soumettrait une proposition de mandat de vaccination au Parlement, mais le ministre intérimaire de la Santé Jens Spahn a repoussé, affirmant qu’il voterait contre toute vaccination obligatoire contre les coronavirus si un projet de loi était soumis au Bundestag, Chambre basse du parlement allemand.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.