Sports

Lakers Rally to Stun Grizzlies, Short-handed Warriors Shock Cavs

Dennis Schroder a attrapé un vol et a conduit pour le panier de départ avec 7,6 secondes à jouer vendredi alors que les Lakers de Los Angeles ont devancé Memphis 122-121 pour mettre fin à la séquence de 11 victoires consécutives des Grizzles en NBA.

Russell Westbrook a mené Los Angeles avec 29 points sur le banc et la superstar LeBron James en a ajouté 23 pour une équipe des Lakers qui a eu du mal à trouver de la cohérence au milieu des blessures – y compris les problèmes de pied écartant Anthony Davis.

Mais c’est le garde allemand Schroder qui a joué tard, drainant sereinement une paire de lancers francs pour tirer les Lakers en un – à 120-119 – avec 13,2 secondes à jouer.

Lors de la possession qui a suivi, Memphis a poussé le ballon loin de Desmond Bane et a couru sur le terrain avec pour un lay-up. Faute sur le jeu, il a fait le lancer franc pour mettre les Lakers en place 122-120.

“Je viens de faire un jeu”, a déclaré Schroder au diffuseur ESPN. “Je suis juste allé le chercher, je l’ai poignardé, le ballon s’est détaché et j’ai juste attaqué le panier.”

Les Grizzles auraient une autre chance, mais Ja Morant a raté un tir au volant et Brandon Clarke a raté l’un des deux lancers francs et les Lakers ont remporté la victoire.

Morant a secoué un départ lent pour mener Memphis avec 22 points. Tyus Jones et John Konchar en avaient 20 chacun sur le banc, mais les Grizzlies ont glissé un match et demi derrière les leaders de la Conférence de l’Ouest, Denver, qui a battu l’Indiana 134-111 pour leur neuvième victoire consécutive.

“Enfer d’un match”, a déclaré l’entraîneur des Lakers, Darvin Ham. “Nos gars sont restés en compétition, sont restés ensemble, sont restés agressifs, je pense que c’était la recette.”

Ce n’était que la deuxième fois cette saison que les Grizzles perdaient en tête après trois quarts – et juste la deuxième victoire des Lakers après trois quarts.

Mais ce n’était pas le seul résultat improbable de la nuit alors que Jordan Poole et Golden State organisaient une clinique de tir à Cleveland, les Warriors drainant 23 trois points dans une victoire 120-114 avec Stephen Curry et trois autres partants sur le banc.

Curry, Klay Thompson, Andrew Wiggins et Draymond Green ont tous raté le concours un jour après la défaite déchirante des champions de la NBA en prolongation contre les Celtics à Boston.

Mais avec 32 points de Poole et 22 de Ty Jerome, les Warriors ont remporté leur première victoire sur la route cette saison contre une équipe avec un record de victoires.

Les Warriors ont donné le ton tôt, se connectant sur sept des huit trois points au premier quart. Leurs 14 trois points en première mi-temps ont égalé le plus de tous les temps par un adversaire de Cleveland pendant une mi-temps.

Golden State a poussé une avance de cinq points à la mi-temps jusqu’à 20 en troisième. Cleveland a réduit le déficit à quatre avec deux minutes restantes, mais Jerome a rapidement vidé un autre trois points et les Warriors étaient repartis.

L’entraîneur des Warriors, Steve Kerr, était impénitent d’avoir assis ses partants, affirmant que les joueurs défoncés devaient avoir la possibilité de se reposer ou de risquer de se blesser.

“Je me sens mal pour les fans qui achètent des billets et qui s’attendent à voir quelqu’un jouer”, a déclaré Kerr. “C’est une partie brutale de l’entreprise. C’est pourquoi je vais continuer à plaider pour des saisons de 72 matchs.”

Darius Garland a marqué 21 buts pour mener Cleveland, qui était de nouveau privé du triple All-Star Donovan Mitchell en raison d’une blessure à l’aine.

Murray mène Denver

L’entraîneur de Cleveland, JB Bickerstaff, a déclaré que le problème n’était pas un joueur manquant des Cavs.

“Nous n’avons pas respecté le jeu”, a déclaré Bickerstaff. “Ils ont des champions là-bas, et nous pensions que certains de ces gars étaient absents, alors nous allions le prendre à la légère et nous avons obtenu ce que nous méritions.”

À Denver, le double MVP en titre Nikola Jokic a été mis à l’écart en raison d’une blessure aux ischio-jambiers.

Mais son coéquipier Jamal Murray a marqué 17 points avec 14 passes et 10 rebonds pour le premier triple-double de sa carrière pour mener les Nuggets sur les Pacers.

À Dallas, le candidat MVP des Mavericks, Luka Doncic, a marqué 34 points – réalisant cinq de ses huit tentatives à trois points – avec 12 rebonds et sept passes décisives dans une déroute 115-90 du Miami Heat.

Kyrie Irving de Brooklyn a présenté un spectacle à Salt Lake City, marquant un sommet de la saison de 48 points pour mener les Nets à une victoire de 117-106 sur les Utah Jazz.

Lisez toutes les dernières nouvelles sportives ici

(Cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de News18 et est publiée à partir d’un flux d’agence de presse syndiqué)

Articles similaires