Skip to content
L'aide technique offerte pour combattre le virus doit protéger la vie privée et les droits: OMS

PHOTO DE FICHIER: Un logo est photographié à l'extérieur d'un bâtiment de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) lors d'une réunion du conseil d'administration sur la mise à jour sur l'épidémie de coronavirus, à Genève, Suisse, le 6 février 2020. REUTERS / Denis Balibouse

ZURICH (Reuters) – L'Organisation mondiale de la santé est impressionnée par les offres de technologie pour aider à lutter contre le coronavirus, mais la vie privée et les droits de l'homme doivent être protégés, a déclaré mercredi Michael Ryan, le plus grand expert des urgences de l'OMS.

L'agence des Nations Unies a reçu des idées de start-ups technologiques, de grandes entreprises mondiales et de personnes dès l'âge de 14 ans, a-t-il déclaré. Il s'agit de la première pandémie où les technologies de l'information, les médias sociaux et l'intelligence artificielle ont pu être déployés, a-t-il ajouté.

"Il y a énormément d'innovation et d'enthousiasme", a déclaré Ryan lors d'une conférence de presse. «Nous devons transformer cela en produits qui fonctionnent pour les travailleurs de première ligne.»

Il était essentiel de constater que les principes de protection des données et des droits de l'homme étaient respectés, a ajouté Ryan.

Rapport de John Revill; édité par Stephanie Nebehay

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.