L’acteur de ‘Toofan’ Darshan Kumaar parle des problèmes de rendez-vous au milieu d’une pandémie

L’acteur Darshan Kumaar profite de sa période chargée dans son travail, malgré le fait que tout est si incertain de nos jours que les gens veulent profiter au maximum de la période de déverrouillage. Naturellement, les cinéastes veulent commencer le tournage le plus tôt possible et terminer leurs films.

Dans une récente interview avec Hindustan Times, Darshan Kumar a parlé de faire face à la décision difficile d’attribuer des dates de tournage.

Il a déclaré: «Je tournais beaucoup avant le verrouillage. Mais à cause de la deuxième vague, tous les projets ont été reportés. Cela nous a frappé en avril, le tournage de la saison 3 de ‘Aashram’ était censé avoir lieu à ce moment-là. Il a été retardé à cause de cela, et maintenant nous tirons dessus en septembre ou en octobre. »

« Tout le monde est derrière moi, demandant les mêmes dates. Je ne fais que m’arracher les cheveux ! Je suis très exigeant et je signe à peine les films que je lis. J’en ai signé deux pour le moment, et les deux sont des scripts incroyables. Je croise juste les doigts pour que les choses s’arrangent », dit Kumaar, qui sera vu ensuite dans le film « Toofan », prévu pour une sortie directe sur OTT.

« Lâcher prise de projets est quelque chose qu’il pense se produire avec la plupart des acteurs maintenant et il pense qu’il est impossible pour un acteur d’être à deux endroits en même temps. »

« C’est ce que je pense alors, lequel quitter et à qui dire oui. Je ne peux rien faire. Tout le monde veut maintenant commencer, car ils attendaient tous le retour des jours normaux. Maintenant qu’ils l’ont fait, ils veulent commencer dès que possible. Je dois faire des compromis sur quelque chose ou sur l’autre, c’est un peu frustrant », explique l’acteur

Darshan Kumar a épaté les fans avec ses performances dans les séries en ligne « The Family Man », « Avrodh- the Siege Within » et « Aashram »

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.